Exclusif

La française AAA augmente sa mise au Canada

Benoit Hudon est chef de l'exploitation d'AAA Canada.... (Photo Marco Campanozzi, La Presse)

Agrandir

Benoit Hudon est chef de l'exploitation d'AAA Canada. L'entreprise annoncera aujourd'hui son projet d'expansion au Canada qui devrait créer 115 emplois.

Photo Marco Campanozzi, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Pourquoi se limiter à l'aéronautique quand on peut aussi s'intéresser aux transports en commun, comme le fait Bombardier depuis des décennies ? Voilà l'expansion qu'annoncera aujourd'hui la filiale canadienne du groupe français AAA (Assistance aéronautique et aérospatiale).

Présente au pays depuis avril 2008, AAA offre des services de sous-traitance de fabrication à des entreprises comme Bombardier et les fabricants de composants Stelia et Zodiac Aerospace. Son chiffre d'affaires dépasse aujourd'hui les 50 millions de dollars.

« Nous allons directement chez nos clients et nous gérons une partie de leurs chaînes d'assemblage quand il y a des pics de production ou quand il s'agit d'activités non fondamentales [non core] », a expliqué à La Presse Benoit Hudon, chef de l'exploitation d'AAA Canada.

Contrairement aux agences de placement de personnel, l'entreprise propose de réaliser des tâches pour un prix convenu à l'avance, de sorte qu'elle partage le risque d'exécution avec ses clients. « Cette particularité nous permet de décrocher des contrats que nous ne pourrions pas obtenir autrement », indique M. Hudon.

700 SALARIÉS AU QUÉBEC ET EN ONTARIO

AAA Canada vient de franchir la barre des 700 travailleurs, qui sont pour la plupart des salariés permanents malgré la nature somme toute imprévisible de ses activités. Quelque 60 % d'entre eux sont domiciliés en Ontario et 40 % au Québec. « Nous travaillons fort en développement des affaires pour ne jamais manquer de mandats », souligne Benoit Hudon.

En élargissant son offre aux domaines de la production et de la maintenance de trains et d'autobus, AAA Canada entend créer au moins 115 emplois d'ici trois ans.

« Les compétences de nos employés sont assez facilement transférables du secteur de l'aéronautique à celui des transports terrestres. » - Benoit Hudon, chef de l'exploitation de AAA Canada

Comme plusieurs autres entreprises de l'industrie, AAA Canada a dans sa ligne de mire le Réseau électrique métropolitain (REM), le projet de 6 milliards de la Caisse de dépôt dont la construction doit commencer cette année.

AAA Canada a déjà entrepris des discussions avec Bombardier Transport, qui participe à l'un des deux appels d'offres de la Caisse pour le REM et qui exploite une usine à La Pocatière, dans le Bas-Saint-Laurent. AAA a d'ailleurs recruté comme conseiller stratégique l'ancien grand patron du constructeur de matériel roulant pour les Amériques, Raymond Bachant.

Montréal International a accompagné AAA dans son implantation au Canada et se réjouit de sa diversification. « AAA Canada soutient les entreprises qui font face à une concurrence mondiale de plus en plus vive au niveau des coûts. Il s'agit d'un modèle d'affaires unique au Québec », note le PDG de l'organisme, Hubert Bolduc.

En plus de la France et du Canada, AAA est présente en Allemagne, en Espagne, au Maroc, aux États-Unis et au Mexique. Le Canada sera le premier pays où l'entreprise offrira ses services au secteur des transports terrestres. En Europe, elle est aussi active dans l'industrie nautique.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer