Un autre contrat échappe à Bombardier

Iran Air a commandé hier 20 avions turbopropulsés ATR 72-600 au constructeur... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Photo Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

Iran Air a commandé hier 20 avions turbopropulsés ATR 72-600 au constructeur européen ATR, privant ainsi Bombardier d'un contrat potentiel.

La commande est évaluée à 500 millions d'euros au prix catalogue, soit environ 760 millions CAN.

L'entente prévoit aussi des options pour 20 appareils de plus. ATR est une coentreprise de Finmeccanica et d'Airbus, qui a reçu la semaine dernière une commande d'Iran Air pour 118 avions.

L'ATR 72-600 est un concurrent du Q400 de Bombardier, construit à Toronto.

L'action de l'entreprise montréalaise a clôturé à 96 cents hier, en baisse de 2 %, à la Bourse de Toronto.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer