La menace d'une grève des pilotes plane sur Air Transat

Les pilotes d'Air Transat se sont massivement prononcés en faveur de la tenue... (Photo fournie par Transat A.T.)

Agrandir

Photo fournie par Transat A.T.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
MONTRÉAL

Les pilotes d'Air Transat se sont massivement prononcés en faveur de la tenue d'un débrayage, a annoncé l'Association des pilotes de ligne internationale par voie de communiqué.

Selon ce document publié lundi, 96% des 524 pilotes représentés par cette organisation ont pris part au vote de grève.

Pas moins de 97% de ceux qui ont participé au scrutin ont appuyé l'idée d'un arrêt de travail.

Ce vote est intervenu au terme d'une année de négociations visant à conclure un nouveau contrat de travail.

D'après l'Association, ces pourparlers lui ont permis de constater que les préoccupations des pilotes ne sont pas réellement prises au sérieux.

Le syndicat a ajouté que si les propositions formulées par la partie patronale étaient acceptées, ses membres devraient se contenter de conditions de travail inférieures à la moyenne.

Après avoir fait ce constat, ces derniers avaient, d'ailleurs, exigé une intervention de la part du gouvernement canadien en décembre.

Suite à l'analyse de cette requête, Ottawa avait lancé un processus de conciliation d'une durée de 60 jours devant se terminer dimanche prochain.

À l'approche de l'échéance, l'Association a indiqué que les pilotes d'Air Transat continuent de croire en l'importance de négocier tout en précisant qu'ils réalisent bien qu'une grève pourrait être éventuellement nécessaire.

La plus récente convention collective de ces travailleurs était arrivée à échéance le 30 avril 2015.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer