Sandy fait mal à United Continental

En bourse

ual
Le groupe de transport aérien américain United Continental a creusé ses pertes... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Agence France-Presse
New York

Le groupe de transport aérien américain United Continental (UAL) est tombé dans le rouge en 2012 avec une perte de 723 millions de dollars, conforme aux prévisions mais creusée au quatrième trimestre à cause de lourds éléments exceptionnels, notamment une charge due à l'ouragan Sandy.

En 2011, le groupe avait dégagé un bénéfice de 840 millions de dollars.

En 2012, le bénéfice hors éléments exceptionnels est ressorti à 1,59 dollar par action, comme prévu par les analystes. Le chiffre d'affaires est resté quasiment inchangé à 37,15 milliards de dollars, alors que Wall Street anticipait en moyenne 37,12 milliards de dollars.

Au quatrième trimestre, la perte s'est creusée à 620 millions de dollars, multipliée par quatre. Le chiffre d'affaires a reculé de 2,5% à 8,70 milliards de dollars, un peu mieux qu'attendu (8,67 milliards).

United précise également que son bénéfice a été réduit de 85 millions de dollars au quatrième trimestre par l'ouragan Sandy tandis que son chiffre d'affaires a été diminué de 140 millions de dollars.

«Avec la plupart de nos mesures d'intégration derrière nous et une performance opérationnelle nettement améliorée (...) nous pouvons avancer en tant que compagnie unifiée. Cette année nous allons continuer pour devenir la première compagnie aérienne du monde», a commenté le PDG Jeff Smisek, cité dans le communiqué.

Le groupe a mentionné avoir reçu six Boeing 787 mais n'a touché mot de l'impact qu'aura sur ses activités et ses finances l'ordre d'immobilisation de ces avions donné il y a une semaine par l'autorité américaine de l'aviation (FAA).

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer