Difficile troisième trimestre pour Via Rail

Sur le même thème

L'achalandage a poursuivi sa baisse au troisième trimestre chez Via Rail, ce... (Photo PC)

Agrandir

Photo PC

L'achalandage a poursuivi sa baisse au troisième trimestre chez Via Rail, ce qui a entraîné une diminutions des revenus.

Le coefficient d'occupation moyen, qui se situait à 61 % au troisième trimestre de 2011, a glissé à 58 % au troisième trimestre de 2012. Les revenus liés aux voyageurs ont diminué de trois pour cent, passant de 79,6 millions à 77,2 millions de dollars.

La perte d'exploitation (avant le financement par le gouvernement et les impôts) s'est creusée de près de cinq pour cent pour s'établir à 68,7 millions de dollars.

«Jusqu'à présent, 2012 a été une année difficile pour l'industrie du voyage, avec des marchés montrant de faibles signes de croissance, a déclaré le président et chef de la direction de Via Rail, Marc Laliberté, dans son message aux investisseurs. Durant le troisième trimestre, Via Rail a continué d'éprouver des difficultés en matière d'achalandage et de revenus, sur l'ensemble du réseau du transport ferroviaire de passagers.»

Il a indiqué que la société avait lancé de nouvelles stratégies de commercialisation et de tarification pour conserver ses clients et en attirer de nouveaux. Elle a également «travaillé fort» pour contrôler ses coûts et améliorer sa productivité, mais elle continue «à faire face à des défis financiers majeurs cette année».

Le financement fédéral a augmenté de près de cinq pour cent pour atteindre 65,2 millions.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer