Air Canada: 1110 embauches dans les 12 prochains mois

En bourse

T.AC.B
Air Canada se lance dans un vaste processus d'embauche. Le transporteur... (PHOTO MARK BLINCH, REUTERS)

Agrandir

PHOTO MARK BLINCH, REUTERS

(Montréal) Air Canada se lance dans un vaste processus d'embauche. Le transporteur engagera plus de 900 personnes au cours des 12 prochains mois, notamment pour remplacer les départs à la retraite et les départs volontaires.

Le transporteur au rabais qu'Air Canada devrait lancer en 2013 embauchera pour sa part 200 personnes, soit 150 agents de bord et 50 pilotes.

Pour Montréal, les nouvelles sont particulièrement bonnes en ce qui concerne le centre téléphonique de service à la clientèle.

En octobre dernier, Air Canada avait annoncé l'agrandissement de ce centre, ce qui devait se traduire par la création de 150 postes à temps plein. Dans les faits, 160 personnes ont été engagées.

Jeudi, le transporteur a annoncé l'embauche de 60 agents supplémentaires.

Le centre téléphonique de Montréal comptera 295 employés d'ici la fin de 2012.

Air Canada a annoncé qu'il allait embaucher 400 agents de bord, mais ceux-ci seront postés à Toronto, principale plaque tournante du transporteur. Ces embauches serviront à combler les départs à la retraite et les départs volontaires.

Air Canada a aussi annoncé l'embauche d'environ 500 personnes pour des postes dans les grands aéroports canadiens, soit des agents de service à la clientèle et des bagagistes. La porte-parole d'Air Canada, Isabelle Arthur, n'a pas été en mesure de dire combien de ces embauches auront lieu à l'aéroport Montréal-Trudeau.

«Nous n'avons pas la répartition des postes pour le moment, étant donné qu'il faudra tenir compte du processus d'évincement, conformément à la convention collective», a-t-elle fait savoir dans un courriel.

Ces postes serviront à combler les départs à la retraite et les autres départs. Air Canada a spécifié qu'elle avait mis en place un programme de départ volontaire pour les employés des aéroports.

Le remplacement d'employés expérimentés, ayant plusieurs années d'ancienneté, par de nouveaux employés permettra à l'entreprise de réduire ses coûts. Ces nouveaux employés se retrouveront à un échelon salarial moins élevé et, à la suite des dernières négociations collectives, leur régime de retraite sera moins avantageux.

«Ce programme de recrutement est conforme à notre volonté de rester concentrés sur le contrôle des coûts afin de devenir une entreprise plus concurrentielle sur nos différents marchés», a commenté le président et chef de la direction d'Air Canada, Calin Rovinescu, dans un communiqué publié jeudi.

L'entreprise a donné peu de détails au sujet de son nouveau transporteur au rabais, refusant de spécifier l'échéancier de ce projet.

La vague d'embauches ne touchera pas spécifiquement le secteur de la maintenance, mais Mme Arthur a indiqué qu'Air Canada continuera d'afficher les éventuelles ouvertures de postes sur son site internet et «de prendre en considération les candidatures des anciens employés d'Aveos».

Actuellement, le site fait état d'une vingtaine de postes, mais seulement quatre sont situés à Montréal.

 

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Les pilotes de Sunwing inquiets

    Québec

    Les pilotes de Sunwing inquiets

    Les transporteurs aériens du Canada pourraient être tentés d'adopter les méthodes utilisées par Sunwing pour maximiser les profits, ce qui se ferait... »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer