Air Canada: pertes accentuées par des conflits et Aveos

En bourse

T.AC.B
Le transporteur aérien Air Canada (T.AC.B) a indiqué mercredi... (PHOTO ANDREW VAUGHAN, LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

PHOTO ANDREW VAUGHAN, LA PRESSE CANADIENNE

Ross Marowits
La Presse Canadienne

Le transporteur aérien Air Canada (T.AC.B) a indiqué mercredi être prêt à s'envoler vers de nouveaux profits après des années de vaches maigres au moment où il s'attaque à son régime de retraite, aux coûts d'entretien de ses appareils et au lancement, l'an prochain, d'un nouveau transporteur à rabais.

Les détails concernant ce nouveau transporteur se font rares, mais Air Canada affirme que le règlement de plusieurs conflits de travail - notamment celui avec ses 3000 pilotes - lui donne la flexibilité nécessaire pour aller de l'avant avec le projet.

«Le lancement d'un transporteur à rabais par Air Canada représente une croissance pure pour nos pilotes et pour la famille Air Canada», a dit le président et chef de la direction Calin Rovinescu lors d'une conférence téléphonique après le dévoilement des résultats décevants au deuxième trimestre.

Air Canada a déclaré une perte nette de 96 millions de dollars, ou 35 cents par action, comparativement à une perte nette de 46 millions, ou 17 cents par action, lors du même trimestre l'an dernier.

«Nous avons été confrontés pendant le trimestre à de nombreux défis qui ont eu un impact négatif sur nos résultats nets, entre autres les conflits de travail en mars et en avril qui ont touché les réservations et les revenus du deuxième trimestre, et la faillite d'Aveos qui a eu un léger impact sur notre capacité», a expliqué M. Rovinescu.

Le transporteur estime que ces deux éléments ont retranché entre 12 et 17 cents à son bénéfice trimestriel par action.

Les revenus ont augmenté de 71 millions pour atteindre près de 2,99 milliards de dollars.

Au 30 juin, la trésorerie et les placements à court terme d'Air Canada totalisaient 2,38 milliards, soit une hausse de 124 millions par rapport à la même date l'an dernier.

Air Canada prévoit transférer vers le nouveau transporteur à rabais 20 appareils Boeing 767 et 19 appareils Airbus 319 appartenant actuellement à sa flotte principale. Air Canada prendra possession de 37 avions Boeing 787 Dreamliner à compter de 2014.

M. Rovinescu a expliqué que le nouveau transporteur à rabais permettra à Air Canada de rivaliser efficacement sur des marchés où il n'est actuellement pas en mesure de rivaliser avec les nouveaux joueurs, de renouer avec des marchés délaissés et de pénétrer de nouveaux marchés qui lui sont inaccessibles.

«Avec de solides liquidités, nos principales conventions collectives réglées et le potentiel de croissance grâce au lancement d'un transporteur à rabais, nous croyons que nous sommes bien placés pour faire d'Air Canada un transporteur aérien plus concurrentiel, plus durable et plus profitable pour nos actionnaires», a dit le président et chef de la direction.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer