Un arbitre est nommé dans les conflits de travail au Canadien Pacifique

De nombreux employés de CP sont en ... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

De nombreux employés de CP sont en grève depuis plusieurs mois.

La Presse Canadienne
Montréal

La ministre fédérale du Travail, Lisa Raitt, a nommé jeudi William Kaplan à titre d'arbitre dans les conflits de travail entre le Canadien Pacifique et plus de 4000 membres de Teamsters Canada.

Ce syndicat représente quelque 220 contrôleurs de la circulation ferroviaire et 4200 mécaniciens de locomotive, chefs de train, employés de trains et agents de triage.

Selon la ministre Raitt, la nomination d'un arbitre constitue une étape clé dans la résolution de conflits de travail. Elle incite les parties à collaborer avec Me Kaplan.

Le 28 mai dernier, Ottawa a déposé le projet de loi C-39, intitulé Loi sur la reprise des services ferroviaires dans le but de mettre fin aux conflits de travail entre les parties et de protéger ainsi l'économie contre les effets néfastes d'un arrêt de travail prolongé, forçant les travailleurs à retourner au boulot après un peu plus d'une semaine de grève.

Les principaux points de mésentente toucheraient les régimes de retraite - que l'employeur voudrait réduire de jusqu'à 40 pour cent - certaines règles de travail et la gestion de la fatigue, selon le syndicat.

Me William Kaplan devra soumettre les questions encore en litige à un processus d'arbitrage exécutoire. Il doit rendre sa décision dans les 90 jours suivant sa nomination, à moins qu'une prolongation ne soit accordée par la ministre du Travail.

Selon le communiqué gouvernemental émis jeudi soir, William Kaplan a été proposé par les deux parties. Il est un arbitre et médiateur d'expérience qui a aidé à régler plusieurs conflits depuis 1989.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer