United Continental commande 150 avions à Boeing

Sur le même thème

Un Boeing 737-900ER au Salon international de Farnborough.... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Un Boeing 737-900ER au Salon international de Farnborough.

Agence France-Presse
New York

La première compagnie aérienne américaine, United Continental, a annoncé jeudi une commande de 150 avions monocouloirs Boeing 737, le modèle le plus vendu du constructeur aéronautique américain, pour 14 milliards de dollars.

La valeur de la commande s'élève à «14 milliards de dollars» et les avions commenceront à être livrés en 2013, a précisé Jeff Smisek, directeur général d'United Continental, lors d'une conférence de presse commune avec Boeing.

Au prix catalogue, la commande représentait 14,7 milliards de dollars, United a donc bénéficié d'une ristourne de 700 millions de dollars.

Elle comprend 100 Boeing 737 MAX et 50 Boeing 737-900ER NG à rayon d'action étendu, précise Boeing dans un communiqué, ajoutant que le 737 a ainsi «franchi le cap des 10 000 commandes».

Le 737 est un avion régional et il représente la grosse majorité des commandes de Boeing en nombre d'avions. Les grosses commandes d'un même modèle permettent aux transporteurs aériens des économies importantes en termes non seulement de négociation du prix d'achat, mais aussi de dépenses de formation des pilotes et d'entretien.

Boeing présente son 737 NG comme «l'avion monocouloir le plus économe en carburant» avec «un coût par siège inférieur de 8% à celui de son principal concurrent», l'Airbus A320.

Les 737-900ER et 737 MAX 9 peuvent transporter jusqu'à 180 passagers.

«Les avions vont être utilisés pour remplacer des avions moins efficaces», a commenté M. Smisek.

À la question de savoir si son groupe souhaitait s'éloigner d'Airbus, le concurrent européen de Boeing, pour spécialiser sa flotte uniquement sur des avions Boeing, M. Smisek a fait remarquer qu'United Continental comptait actuellement «152 Airbus» dans sa flotte et avait placé une commande ferme pour «25 A320».

Sans détailler les raisons précises qui ont amené sa compagnie à opter pour commander uniquement des Boeing, M. Smisek a souligné que son groupe avait passé «presque toute l'année passée dans des discussions détaillées sur les cellules et les moteurs» avec les deux grands constructeurs et avec les fabricants de moteurs, et «nous avons négocié ce que nous pensons être les meilleurs avions avec les meilleurs moteurs au meilleur prix».

Enfin, interrogé sur la livraison attendue d'un 787, le nouvel avion gros porteur de Boeing plombé par les problèmes techniques pendant son développement et en retard de plus de trois ans sur le planning, M. Smisek a répondu: «Boeing nous a garanti, et je regarde Jim McNerney (le PDG de l'avionneur) alors que je vous parle, que nous l'aurions en septembre».

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer