Jazz commande six Q400 supplémentaires

En bourse

T.BBD.Bt.chr.b
Un Q400 NextGen de Bombardier.... (Photo fournie par Bombardier)

Agrandir

Photo fournie par Bombardier

Un Q400 NextGen de Bombardier.

Marie Tison, envoyée spéciale
La Presse

(Farnborough) Jazz Aviation a converti en commandes fermes six options pour des appareils turbopropulsés Q400.

Le transporteur de Nouvelle-Écosse, qui exploite les liaisons régionales d'Air Canada, espère être en mesure de convertir en commandes fermes neuf autres options d'ici la fin de l'année.

«Ce sont les besoins d'Air Canada qui influencent nos décisions, a indiqué le président et chef de la direction de Jazz Aviation, Joseph Randell, dans une entrevue accordée à La Presse Affaires, jeudi, dans le cadre du salon aéronautique de Farnborough. Nous sommes cependant confiants de pouvoir aller de l'avant.»

La valeur de la commande de Jazz est estimée à  189 millions de dollars US au prix courant.

«Ça fait partie de notre plan de rajeunissement de notre flotte, a expliqué M. Randell en conférence de presse. Nous allons remplacer des biréacteurs régionaux, ce qui nous aidera à diminuer nos coûts et nos dépenses en carburant, tout en réduisant notre impact sur l'environnement.»

En avril 2010, Jazz avait placé une commande ferme pour 15 appareils Q400 et avait pris une option sur 15 appareils supplémentaires.

La semaine dernière, le transporteur a pris livraison du 15e appareil compris dans la portion ferme de l'entente. Il s'agissait, incidemment, du 400e appareil Q400 produit par Bombardier.

Jazz prendra livraison des six nouveaux appareils au cours du premier semestre de 2013. Il reste maintenant neuf options à exercer.

«Nous travaillons fort pour aller les chercher», a confié le président de Bombardier Avions commerciaux, Mike Arcamone, à La Presse Affaires.

Jazz est le plus important exploitant du turbopropulseur Q400 et des versions précédentes de cet appareil, soit la famille Dash 8, assemblée à l'usine de Havilland de Toronto. Jazz exploite 80 de ces appareils.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer