Le CN veut construire cinq voies d'évitement dans l'Ouest

Le Canadien National (T.CNR) a annoncé jeudi avoir l'intention... (Photo Alain Roberge, La Presse)

Agrandir

Photo Alain Roberge, La Presse

La Presse Canadienne
EDMONTON

Le Canadien National (T.CNR) a annoncé jeudi avoir l'intention de construire cinq voies d'évitement prolongées sur sa ligne du nord de la Colombie-Britannique, cette année, dans le cadre d'un programme de 155 millions $ visant à accroître le trafic le long du corridor reliant Edmonton, en Alberta, à Prince Rupert, en Colombie Britannique.

La société ferroviaire a indiqué avoir prolongé ou construit 21 voies d'évitement pouvant accueillir des trains de 3600 mètres entre Edmonton et Prince Rupert, depuis 2004.

Le CN estime que le trafic sur la ligne du nord de la Colombie-Britannique pourrait presque doubler d'ici 2015.

Ces investissements devraient aussi aider la société à transporter plus efficacement les volumes grandissants de charbon destiné à l'exportation à partir des mines existantes et nouvelles de la région jusqu'à Ridley Terminals, à Prince Rupert, a indiqué dans un communiqué le vice-président exécutif et chef de l'exploitation du CN, Keith Creel.

Le CN s'attend à ce que la capacité de manutention de Ridley Terminals double d'ici la fin de 2014 pour atteindre 24 millions de tonnes.

Les actions du Canadien National ont terminé la séance de jeudi à 85,59 $ à la Bourse de Toronto, en baisse de 1,76 $ par rapport à leur précédent cours de clôture.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer