Transat s'entend avec un autre syndicat afin de réduire ses coûts

En bourse

T.TRZ.B
Le voyagiste Transat A.T. (T.TRZ.B) a conclu une entente de... (Photo Bernard Brault, La Presse)

Agrandir

Photo Bernard Brault, La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

Le voyagiste Transat A.T. (T.TRZ.B) a conclu une entente de réduction des coûts avec un autre syndicat, qui a accepté un sursis aux augmentations salariales prévues afin de venir en aide à l'entreprise, qui perd de l'argent.

L'entreprise de Montréal a annoncé mercredi que l'Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l'aérospatiale (AIMTA), qui représente son personnel d'entretien et ses magasiniers, avait consenti à surseoir aux augmentations salariales prévues dans la convention collective devant venir à échéance en avril 2016.

En retour, Transat met en place à l'intention de ses syndiqués une formule de rémunération variable basée sur l'atteinte de certaines cibles financières.

Les pilotes et agents de bord d'Air Transat avaient précédemment fait des concessions similaires.

Le mois dernier, Transat a révélé avoir perdu 13,2 millions lors de son deuxième trimestre, clos le 30 avril.

À la Bourse de Toronto, mercredi après-midi, les actions de Transat A.T. valaient 3,25 $, en hausse de cinq cents par rapport à leur précédent cours de clôture.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer