La division de maintenance d'Aveos vendrait ses actifs

Sur le même thème

La faillite d'Aveos en mars dernier a entraîné la... (Photo Christinne Muschi, archives Reuters)

Agrandir

Photo Christinne Muschi, archives Reuters

La faillite d'Aveos en mars dernier a entraîné la perte de 2600 emplois au Canada, dont 1800 à Montréal. Une bonne partie des emplois montréalais, soit 750, étaient liés à la maintenance des avions eux-mêmes.

La Presse Canadienne

Incapable d'attirer un acheteur pour sa division de maintenance d'avions, la société insolvable Aveos Performance Aéronautique demande à un tribunal québécois l'autorisation d'en vendre les actifs à cinq entreprises pour une somme de 10,8 millions, affirme le syndic de faillite supervisant le démantèlement de la compagnie.

Plus de détails à venir.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer