Air Canada: les machinistes vont discuter de la décision de l'arbitre

En bourse

T.AC.B
Le syndicat qui représente les mécaniciens et travailleurs au sol d'Air Canada (T.AC.B)... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

La Presse Canadienne
Montréal

Le syndicat qui représente les mécaniciens et travailleurs au sol d'Air Canada (T.AC.B) doit tenir une rencontre, mardi, afin de discuter de la décision rendue par un arbitre fédéral en faveur de l'offre finale du transporteur.

L'Association internationale des machinistes et des travailleurs et travailleuses de l'aérospatiale (AIMTA) a choisi de ne faire aucun commentaire au sujet de la décision de l'arbitre Michel Picher avant la fin de la réunion de mardi, a affirmé le porte-parole du syndicat, Bill Trbovich.

Le transporteur montréalais a annoncé dimanche que le conflit qui l'opposait depuis plus d'un an à ses mécaniciens et travailleurs au sol avait pris fin avec la décision de M. Picher.

«Air Canada ne formulera aucun autre commentaire étant donné que les détails de la nouvelle convention collective sont en train d'être communiqués aux employés», a indiqué la compagnie.

La nouvelle entente, d'une durée de cinq ans, met un terme à 14 mois de négociations entre le transporteur montréalais et l'AIMTA.

L'arbitre a appuyé l'offre finale de la société aérienne, soit une convention collective de cinq ans qui maintient le régime de retraite à prestations déterminées des employés actuels, mais qui prévoit des changements pour les nouveaux employés. Un nouveau régime de retraite interentreprises établi par l'AIMTA entrera en vigueur pour les employés embauchés dès lundi.

L'entente doit être en vigueur jusqu'au 31 mars 2016.

Un seul des principaux syndicats représentant les travailleurs d'Air Canada demeure sans convention collective, les quelque 3000 pilotes de la société aérienne tentant encore de régler leur conflit, sous la supervision d'un arbitre fédéral. Une décision doit être rendue avant la fin du mois de juillet.

La menace d'un lock-out des pilotes et un avis de grève des machinistes ont incité le gouvernement fédéral à intervenir avec des lois interdisant tout arrêt de travail dans le cadre de chacun des conflits.

L'AIMTA représente 8600 mécaniciens, bagagistes et agents de fret d'Air Canada.

L'action d'Air Canada a pris lundi 2 cents pour clôturer à 1,01 $ à la Bourse de Toronto.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer