NetJets achète jusqu'à 275 avions à Bombardier

NetJets a indiqué avoir déposé une commande ferme... (Photo fournie par Bombardier)

Agrandir

Photo fournie par Bombardier

NetJets a indiqué avoir déposé une commande ferme sur 75 Challenger 300 (photo).

La Presse Canadienne
Montréal

Bombardier (T.BBD.B) a obtenu une commande de jusqu'à 275 avions d'affaires Challenger de la part de NetJets, un contrat dont la valeur pourrait atteindre 7,3 milliards $ US.

L'entente comprend des commandes fermes pour 100 appareils et des options pour 175 autres.

NetJets a indiqué avoir déposé une commande ferme sur 75 Challenger 300 et des options sur 125 autres avions de ce modèle, tandis que le restant de la commande - 25 commandes fermes et 50 options - porte sur des Challenger 605.

Cette commande fait suite à une autre que NetJets avait passé plus tôt cette année, en vertu de laquelle elle achetait jusqu'à 120 avions d'affaires Global de Bombardier, pour un total pouvant atteindre 6,7 milliards $ US.

Bombardier a indiqué lundi que sa part dans la méga-commande ferme annoncée par Netjets s'élevait à 3,4 milliards de dollars au total.

Ce montant comprend les 75 avions d'affaires Challenger 300 et les 25 Challenger 605, pour 2,6 milliards de dollars, a indiqué une porte-parole de Bombardier, Danielle Boudreau.

S'y ajoute un contrat d'entretien de ces appareils sur quinze ans, d'un montant de 820 millions de dollars, ce qui fait monter la commande ferme à 3,4 milliards, a-t-elle précisé.

En outre, si Netjets exerce toutes les options comprises dans cette entente, la commande représentera au total 200 Challenger 300 et 75 Challenger 605 et l'entretien de tous les appareils. Le montant total atteindrait alors 7,3 milliards pour les appareils et 9,6 milliards pour les appareils et leur entretien.

NetJets, une propriété du holding Berkshire Hathaway de l'homme d'affaires Warren Buffet, permet à ses clients d'acheter des portions d'avions d'affaires.

L'action de Bombardier a cédé lundi 9 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 3,65 $. La commande de NetJets a été annoncée après la fermeture des marchés.

- Avec AFP

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer