La grève débute au Canadien Pacifique

En bourse

t.cp
Tant le syndicat que le porte-parole du CP,... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo: La Presse Canadienne

Tant le syndicat que le porte-parole du CP, Ed Greenberg, ont indiqué que les négociations se poursuivraient mercredi.

La Presse Canadienne
Toronto

Le Canadien Pacifique (T.CP) a suspendu son service des marchandises à travers le pays, mais les trains de passagers de plusieurs grandes villes qui utilisent le réseau du transporteur ferroviaire fonctionnent normalement malgré la grève de quelque 4500 mécaniciens de locomotive, conducteurs et autres employés.

Les travailleurs, représentés par la Conférence ferroviaire de Teamsters Canada (CFTC), ont débrayé juste après minuit, les deux parties n'ayant pu s'entendre sur une nouvelle convention collective malgré la poursuite des discussions jusqu'à la dernière minute.

Tant le syndicat que le porte-parole du CP, Ed Greenberg, ont indiqué que les négociations se poursuivraient mercredi.

Les principaux points de mésentente touchent les régimes de retraite, certaines règles de travail et la gestion de la fatigue, a précisé le vice-président des Teamsters Doug Finnson.

Les deux parties ont rencontré la ministre fédérale du Travail, Lisa Raitt, mardi matin et les négociations se sont poursuivies tout au long de la journée.

Selon M. Finnson, les membres du syndicat sont conscients de l'importance des enjeux et le syndicat n'a pas l'intention de quitter la table de négociations.

«Je suis déçue que les parties n'aient pas réussi à s'entendre malgré l'aide du gouvernement fédéral et que la CFTC aient cru nécessaire d'entamer des mesures de grève», a pour sa part déclaré la ministre Raitt dans un communiqué émis mercredi.

«Le gouvernement est préoccupé par l'importance économique nationale qu'aura cette décision, et nous sommes prêts à agir dans l'intérêt de l'économie nationale.»

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer