Air Canada: des frais de 30$ à 50$ pour une deuxième valise

Sur le même thème

Certains passagers d'Air Canada (T.AC.B) devront une fois de... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

  •  

    Ross Marowits

Certains passagers d'Air Canada (T.AC.B) devront une fois de plus mettre la main au porte-monnaie, le transporteur ayant l'intention d'imposer des frais pour le deuxième bagage enregistré sur certains de ses vols transfrontaliers et transatlantiques, dans le but de devenir plus rentable.

La plus importante société aérienne au pays a annoncé mercredi que les passagers se procurant des billets en classe économique - tarifs Tango, Tango Plus et Latitude - pourraient continuer d'enregistrer un bagage sans frais, en plus d'un bagage à main.

À partir du 19 janvier, cependant, le deuxième bagage enregistré coûtera 30 $ sur les vols à destination ou au départ des États-Unis, incluant Hawaii, mais pas Puerto Rico, et 50 $ en ce qui concerne les vols à destination ou au départ de l'Europe et d'Israël.

«Cette modification, apportée dans le but d'harmoniser notre politique sur les bagages avec celles de nos concurrents américains et européens, est une étape importante parmi nos efforts pour atteindre une rentabilité soutenue», a affirmé Ben Smith, vice-président général et chef des affaires commerciales chez Air Canada, par voie de communiqué.

«Dans le contexte économique actuel, il est plus important que jamais de continuer à réviser régulièrement toutes nos activités et à faire les ajustements nécessaires, de manière à demeurer concurrentiels par rapport aux autres sociétés aériennes», a-t-il ajouté.

La société a expliqué qu'elle s'alignait sur la politique des transporteurs internationaux relative aux bagages enregistrés pour les vols transfrontaliers et transatlantiques.

Néanmoins, WestJet (T.WJA) et Porter ont affirmé n'avoir aucunement l'intention d'imposer des frais pour les bagages sur leurs vols.

Air Transat (T.TRZ.B) permet aux voyageurs d'enregistrer sans frais des bagages d'un poids totalisant entre 20 et 23 kilogrammes, tout dépendant de la destination.

Rick Seany, de FareCompare.com, a estimé que la nouvelle mesure d'Air Canada était davantage un signe des temps qu'un geste de désespoir.

«Les lignes aériennes ont traversé des moments très difficiles pendant deux années de suite, avec la crise du carburant de 2008 et la récession de 2009», a-t-il affirmé dans un courriel.

Les transporteurs ont préféré se tourner vers des frais optionnels sur les bagages, notamment, plutôt que de mettre en place des frais susceptibles de tuer la demande chez les consommateurs, a ajouté M. Seany.

Air Canada tente actuellement de trouver 500 millions $ en revenus additionnels et réductions de coûts, dans le cadre d'efforts visant à accroître sa rentabilité.

Le cours des actions d'Air Canada a terminé la journée de mercredi à 1,25 $ à la Bourse de Toronto, en baisse d'un cent, soit un peu moins d'un pour cent, comparativement à son taux de clôture de la veille.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer