Intelligence artificielle: Microsoft achète une startup montréalaise

Les ingénieurs et chercheurs de Maluuba vont rejoindre... (PHOTO MIKE SEGAR, REUTERS)

Agrandir

Les ingénieurs et chercheurs de Maluuba vont rejoindre la division d'intelligence artificielle et de recherche de Microsoft, qui espère ainsi accélérer le développement de logiciels permettant aux ordinateurs de lire, écrire et tenir des conversations de manière naturelle, comme des humains.

PHOTO MIKE SEGAR, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

Le groupe informatique américain Microsoft continue de se renforcer dans l'intelligence artificielle avec l'acquisition annoncée vendredi de la startup montréalaise Maluuba, qui s'est spécialisée sur la compréhension du langage par les machines.

Les modalités financières de l'opération ne sont pas divulguées.

Maluuba, basée à Montréal, a « l'un des laboratoires de recherche les plus impressionnants du monde » pour ce qui est des travaux sur la manière dont les machines peuvent apprendre à comprendre le langage naturel, affirme Harry Shum, qui supervise la division d'intelligence artificielle et de recherche de Microsoft, dans un message annonçant l'acquisition sur le site internet du groupe.

Le savoir-faire de Maluuba « nous aidera à faire avancer notre stratégie visant à démocratiser l'intelligence artificielle et à la rendre accessible et utile pour tout le monde - les consommateurs, les entreprises et les développeurs », ajoute-t-il.

Les ingénieurs et chercheurs de Maluuba vont rejoindre la division d'intelligence artificielle et de recherche de Microsoft, qui espère ainsi accélérer le développement de logiciels permettant aux ordinateurs de lire, écrire et tenir des conversations de manière naturelle, comme des humains.

Microsoft a annoncé parallèlement qu'il allait s'adjoindre les services d'un expert reconnu de l'intelligence artificielle, le directeur de l'Institut des algorithmes d'apprentissage de Montréal, Yoshua Bengio: il conseillait jusqu'ici Maluuba et va maintenant faire la même chose avec Microsoft.

L'intelligence artificielle suscite actuellement beaucoup d'intérêt dans le secteur technologique, qui y voit un des créneaux à l'avenir le plus prometteur. C'est l'un des axes de la stratégie menée par Satya Nadella, le directeur général de Microsoft, pour relancer le groupe après son échec à prendre le virage du mobile.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer