Haute technologie: Averna colonise l'Europe

François Rainville, vice-président aux ventes d'Averna... (PHOTO FOURNIE PAR AVERNA)

Agrandir

François Rainville, vice-président aux ventes d'Averna

PHOTO FOURNIE PAR AVERNA

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Averna vient de planter son pilier européen. L'entreprise québécoise met la main sur Test & Measurement Solutions et ses 100 employés dans l'objectif de devenir un fournisseur mondial de solutions de tests pour les fabricants d'équipement électronique.

« Avec cette acquisition, nous pouvons prendre nos clients nord-américains et les servir à l'échelle mondiale », se réjouit François Rainville, vice-président aux ventes d'Averna, qui comptera dorénavant environ 425 employés.

Test & Measurement Solutions est principalement présente en Belgique, aux Pays-Bas et en Pologne, mais ses services couvrent un plus vaste territoire.

« Ils sont dans plusieurs des mêmes marchés que nous avec des clients similaires », fait valoir M. Rainville. C'est donc avant tout l'étendue géographique des services d'Averna qui se trouvera bonifiée, mais l'entreprise estime aussi mettre la main sur des expertises pertinentes en robotisation et en inspection optique.

Averna se spécialise dans la conception d'outils de tests, le plus souvent sur mesure, destinés aux fabricants d'appareils mobiles, d'équipement médical, d'appareils de télécommunications ou encore dans le domaine automobile, entre autres. Ses outils servent à mesurer les performances ou la conformité d'appareils en cours de développement.

En avril dernier, l'entreprise avait conclu une ronde de financement importante qui faisait de Tandem Expansion, un fonds cofondé par Charles Sirois, son actionnaire majoritaire. La Caisse de dépôt et placement est aussi l'un de ses actionnaires.

Cette ronde de financement devait précisément servir à conclure des acquisitions dans le cadre d'un plan de croissance de trois ans. C'est donc cet argent qui servira à l'acquisition européenne. Deux autres projets d'acquisitions sont aussi à l'étude et pourraient faire l'objet de projets de financement complémentaires.

« Notre croissance, tant organique que par acquisitions, va bien », affirme M. Rainville. L'entreprise comptait environ 180 employés il y a deux ans.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer