Hewlett Packard Enterprise dépasse les attentes au premier trimestre

Lors de la période de novembre à fin... (PHOTO ARCHIVES AFP)

Agrandir

Lors de la période de novembre à fin janvier correspondant au premier trimestre de son exercice décalé 2015/16, le groupe californien a enregistré un bénéfice net de 267 millions de dollars, en chute de 51% sur un an. Sur la photo: Meg Whitman, pdg.

PHOTO ARCHIVES AFP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

HP Enterprise (HPE), société pilotant les services et activités à destination des entreprises de l'ex-Hewlett Packard, a dépassé les attentes au premier trimestre malgré une lourde charge de restructuration.

Lors de la période de novembre à fin janvier correspondant au premier trimestre de son exercice décalé 2015/16, le groupe californien a enregistré un bénéfice net de 267 millions de dollars, en chute de 51% sur un an.

Ce résultat se traduit néanmoins par un bénéfice par action ajusté, référence en Amérique du nord, de 41 cents contre 40 cents anticipés en moyenne par les analystes.

HPE, né de la scission effective depuis quelques mois en deux du groupe informatique Hewlett Packard, explique avoir inscrit une charge de 464 millions de dollars dans ses comptes au titre de charges de séparation et de restructuration. Hormis cet élément exceptionnel, son bénéfice aurait progressé comparé à la même période lors de l'exercice précédent, fait remarquer l'entreprise.

Le chiffre d'affaires trimestriel est ressorti également au-dessus des attentes, à 12,72 milliards de dollars, en recul de 2,52% sur un an, contre 12,68 milliards escomptés.

A Wall Street, le titre prenait 5,51% à 14,38 dollars vers 21H26 GMT dans les échanges électroniques suivant la clôture de la séance.

Pour ce premier trimestre en tant qu'entité indépendante, «nous avons observé des progrès pouvant être réalisés quand on est focalisé» sur son coeur de métier, a affirmé la directrice générale Meg Whitman, citée dans le communiqué.

Elle a tenu à souligner que les revenus avaient augmenté à taux de change constant pour la première fois depuis 2010.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer