Les ventes d'iPhone déclinent pour la première fois

Les ventes mondiales d'iPhone ont, pour la première... (PHOTO DAMIR SAGOLJ, REUTERS)

Agrandir

Les ventes mondiales d'iPhone ont, pour la première fois, baissé lors du dernier trimestre 2015.

PHOTO DAMIR SAGOLJ, REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
PARIS

Les ventes mondiales d'iPhone, l'appareil-star du géant américain Apple ont, pour la première fois, baissé lors du dernier trimestre 2015, atteignant les 71,53 millions d'unités écoulées contre 74,83 millions un an plus tôt, selon les dernières estimations du cabinet Gartner publiées jeudi.

Dans le même temps, le groupe de Cupertino a vu son principal concurrent, le Sud-Coréen Samsung, continuer sa progression, pour attendre les 83,44 millions d'unités entre octobre et décembre, contre 73,03 millions à la même période en 2014.

En part de marché, la sanction est immédiate, Apple reculant de 20,4% au dernier trimestre 2014 à 17,7% un an plus tard, quand Samsung dépasse désormais les 20% (20,7%) après être resté en dessous sur les trois derniers mois de l'année 2014.

Sur l'ensemble de l'année, les ventes d'iPhone ont en revanche continué à progresser, à 225,85 millions d'unités vendues contre 191,42 millions en 2014, celles de Samsung passant de 307,6 millions à 320,22 millions d'une année sur l'autre.

Les deux géants du secteur devancent largement leurs concurrents en part de marché, avec 22,5% pour Samsung et 15,9% pour Apple, quand le numéro trois, le Chinois Huawei, n'atteint que 7,3%, passant au passage devant son compatriote Lenovo, à 5,1%.

D'une manière générale, Gartner souligne le ralentissement général du secteur, avec une croissance globale sur le dernier trimestre 2015 de 9,7%, la plus faible depuis 2008.

Sur l'ensemble de l'année, la croissance totale est en revanche de 14,4%, pour un total de 1,42 milliard de téléphones intelligents vendus dans le monde, contre 1,24 milliard d'unités en 2014.

Lors de la présentation de ses résultats, fin janvier, Apple avait reconnu une croissance quasi nulle de ses ventes sur le dernier trimestre de l'exercice 2015 et anticipait, pour la première fois, une baisse pour le premier trimestre 2016.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer