L'action Twitter en pleine dégringolade

L'action Twitter est tombée à un nouveau plus bas historique en clôture jeudi,... (PHOTO ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
SAN FRANCISCO

L'action Twitter est tombée à un nouveau plus bas historique en clôture jeudi, au lendemain de l'annonce d'une stagnation de son nombre d'utilisateurs qui entretient les doutes sur l'efficacité des récentes initiatives du réseau social pour doper sa croissance.

Le titre Twitter a terminé la séance sur une baisse de 4,47% à 14,31 dollars.

C'est le plus bas niveau en clôture jamais enregistré depuis l'entrée en Bourse début novembre 2013, et cela valorise l'ensemble du groupe à 9,8 milliards de dollars.

Le précédent plancher remontait seulement à deux jours: l'action avait terminé à 14,40 dollars mardi soir avant de rebondir un peu mercredi.

Twitter a annoncé mercredi soir que son nombre d'utilisateurs n'avait pas augmenté sur les trois derniers mois de l'année, restant coincé à 320 millions. En excluant les utilisateurs recevant un service allégé par SMS, il a même reculé pour la première fois depuis que l'entreprise est cotée en Bourse, passant de 307 millions fin septembre à 305 millions fin décembre.

Le groupe a annoncé parallèlement une nouvelle perte nette annuelle, de 521 millions de dollars dont 90 millions au quatrième trimestre, et il a livré des prévisions de chiffre d'affaires jugées décevantes pour le trimestre en cours.

«La croissance organique des revenus est clairement en train de ralentir et les très importants indicateurs d'usage ne montrent pas de croissance», relèvent les analystes de RBC Capital Markets, qui se disent «prudents, même si les actuelles actions énergiques sur les produits sont des mesures appropriées».

«Les mises à jour de produits (...) pourraient accélérer la croissance des utilisateurs et la monétisation, mais il apparaît que cela prendra plus de temps» qu'envisagé au départ, commente aussi Blake Harper chez Topeka. L'analyste dit ramener son objectif de cours de 35 à 15 dollars et sa recommandation sur le titre d'acheter à conserver «jusqu'à ce que nous voyons des améliorations tangibles des produits et du nombre d'utilisateurs».

La manoeuvre est toutefois délicate, car il ne doit pas non plus s'aliéner ses actuels utilisateurs.

«Nous sommes encouragés par le rythme d'innovation depuis le changement de direction», commentent les experts de Barclays. «Toutefois, il y a encore beaucoup de problèmes avec le service.»

L'action Twitter ne cesse de tomber à nouveau plus bas depuis le début de l'année, et a perdu 80% de sa valeur depuis ses sommets de décembre 2013, juste après l'introduction en Bourse.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer