9 millions pour une entreprise qui réinvente les réseaux

Les solutions de NoviFlow peuvent être jusqu'à 15 fois plus... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Les solutions de NoviFlow peuvent être jusqu'à 15 fois plus économiques que l'équipement traditionnel, estime Dominique Jodoin, PDG de l'entreprise spécialisée dans la transmission des données.

Photo André Pichette, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La seule entreprise au monde capable de fournir de l'équipement réseau programmable et compatible avec la norme ouverte OpenFlow est à Montréal. Et elle vient d'obtenir 9 millions de dollars de financement, provenant entre autres du Fonds de solidarité FTQ.

Pour le PDG Dominique Jodoin, il n'est pas simple de faire comprendre aux néophytes ce que fait NoviFlow. Mais il y parvient.

«Les réseaux actuels sont en train d'arriver en fin de vie», commence-t-il par expliquer.

La forte progression de la vidéo en ligne, combinée à la multiplication des objets connectés, surcharge en effet rapidement les nouveaux équipements, peu importe la vitesse à laquelle ils sont installés. L'ennui, c'est que les technologies actuelles forcent une utilisation de ces équipements qui est loin d'être optimale.

«Aujourd'hui, on n'utilise que 15% de la capacité des équipements, poursuit-il. Ils ne sont pas flexibles, alors il faut faire du surdimensionnement pour répondre aux pointes qui pourraient survenir. La quantité de données a augmenté de 34% en 2014. Les revenus des opérateurs ne suivent pas ce rythme. Le surdimensionnement n'a plus de sens économiquement.»

Une nouvelle technique, le réseautage logiciel (software-defined networking, SDN) permet d'intervenir au niveau logiciel pour réorganiser en temps réel les caractéristiques d'un réseau. Il est ainsi possible d'utiliser les équipements à leur plein rendement et, donc, d'en installer moins.

Les solutions de NoviFlow, selon M. Jodoin, peuvent être jusqu'à 15 fois plus économiques que l'équipement traditionnel.

«On est littéralement des années en avant de nos compétiteurs.»

Prêt pour les grandes ligues

L'entreprise a déjà amorcé la commercialisation de son produit et a d'ailleurs conclu son année financière, en mars dernier, avec des revenus «dans les sept chiffres».

«Nous sommes présents dans les centres de données de très, très grosses entreprises et nous sommes même en production chez certains d'entre eux. Ce n'est pas un simple projet de recherche.»

La nouvelle ronde de financement conclue cette semaine apporte 9 millions de dollars dans les coffres de NoviFlow. Le Fonds de solidarité FTQ, Investissements W3 et Somel Investments se sont joints aux anges investisseurs de la première heure et à la direction dans cet investissement.

La société de valorisation universitaire Aligo Innovation est aussi actionnaire de NoviFlow, née à la suite de travaux de recherche menés à l'UQAM.

L'argent frais permettra à NoviFlow d'embaucher une trentaine de personnes d'ici deux ans, dont plusieurs ingénieurs logiciels. Elle prévoit aussi augmenter à court terme sa force de vente en Asie et en Europe. Elle dispose déjà d'un bureau de vente californien.

«Notre but est de nous associer à d'autres développeurs de Montréal pour créer un pôle sur le SDN à Montréal. Il y a un bon bassin pour ça, avec tous les employés ou ex-employés de Nortel et Ericssson, entre autres. Il y a le talent, ce n'est vraiment pas un problème.»

2012

Année de fondation

15

Nombre d'employés

30

Embauches d'ingénieurs additionnels prévues au cours des deux prochaines années

Partager

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

Merci, bonsoir

publicité

image title
Fermer