Autodesk met la main sur la jeune montréalaise Lagoa

Les bureaux d'Autodesk à San Francisco.... (Photo archives Bloomberg)

Agrandir

Les bureaux d'Autodesk à San Francisco.

Photo archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La jeune entreprise montréalaise Lagoa vient de décrocher le gros lot. Selon nos informations, elle a été vendue à l'américaine Autodesk pour environ 62 millions de dollars.

Fondée il y a quatre ans par le Brésilien Thiago Costa, environ un an après son arrivée à Montréal, Lagoa se spécialise dans la modélisation 3D.

Plus précisément, elle offre aux créateurs d'univers 3D de lui sous-traiter l'étape du rendu de leur création.

La création d'animations 3D se fait généralement en deux phases. Le créateur conçoit d'abord un «squelette» en trois dimensions, auquel il attribue des propriétés et des mouvements. Vient ensuite l'étape du rendu, au cours de laquelle un ordinateur tient compte de ces propriétés pour recréer la séquence. Cette deuxième étape est exigeante à la fois en temps et en ressources informatiques.

La technologie développée par Lagoa permet aux créateurs d'envoyer leur création par le web. Les serveurs de l'entreprise s'occupent du rendu. Il est aussi possible de créer des scènes à même les outils offerts en ligne par Lagoa.

Joint par La Presse, M. Costa n'a pas voulu parler de la transaction, dont la conclusion a néanmoins été confirmée par deux autres sources. Un blogue bostonien avait fait état il y a deux semaines d'une rumeur d'acquisition.

Pour sa part, Autodesk, qui compte déjà d'importants bureaux à Montréal, souhaiterait, selon nos informations, attendre le lancement d'un nouveau produit dérivé de cette acquisition pour en faire officiellement l'annonce. Son porte-parole ne nous a pas rappelés.

De nombreux investisseurs

Plusieurs investisseurs de risque avaient placé leurs billes dans Lagoa. L'entreprise a obtenu un financement de 5,3 millions en décembre 2013, dans une ronde menée par le fonds bostonien Atlas Ventures, avec la participation de Real Ventures et la division d'investissement en capital de risque de Siemens.

Plus tôt la même année, elle avait aussi obtenu 1,6 million provenant encore une fois d'Atlas et Real Ventures, en plus de Rho Canada Ventures et 500 Startups.

Partager

publicité

publicité

publicité

Blogues >

Blogues >

Le blogue techno

Le blogue techno

Deus Ex deux pour un

Blogues >

Le blogue immobilier

Le blogue immobilier

La question à 1 milliard

publicité

image title
Fermer