Ubisoft: 500 nouveaux emplois à Montréal

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Après avoir connu du succès avec notamment sa... (Photo fournie par Ubisoft)

Agrandir

Photo fournie par Ubisoft

Après avoir connu du succès avec notamment sa franchise Assassin's Creed, Ubisoft souhaite se tourner davantage vers les jeux en ligne.

L'éditeur français de jeux vidéo Ubisoft prend encore de l'expansion au Québec. Il annoncera ce matin la création d'un nouveau studio, la création de 500 emplois sur 7 ans et un investissement de 300 millions.

Ubisoft souhaiterait faire de ce nouveau studio son centre mondial pour les jeux en ligne.

Selon nos sources, le Conseil des ministres du gouvernement québécois a donné son aval au projet mercredi dernier. L'investissement de 300 millions inclut des immobilisations de 60 millions.

L'annonce d'Ubisoft se fera lors d'une conférence de presse en présence notamment de la première ministre, Pauline Marois, ainsi que des ministres Nicolas Marceau, Élaine Zakaïb et Jean-François Lisée. Le PDG du studio de Montréal Yannis Mallat et le vice-président des affaires corporatives Francis Baillet seront aussi présents.

Il s'agira du troisième projet d'expansion annoncé par Ubisoft en compagnie du gouvernement provincial depuis son arrivée au Québec, en 1997. Et chaque fois, en 2005 et en 2007, on avait annoncé la création de 1000 emplois additionnels au Québec.

Contrairement à ces deux occasions, il semble cette fois qu'il n'y aura aucune participation du gouvernement fédéral dans le projet. Aucun délégué du gouvernement Harper ne figure parmi les invités.

Tant à Montréal qu'à Québec et même Toronto, où elle a mis sur pied un studio en 2009, Ubisoft s'était jusqu'à présent concentrée sur les jeux à grand déploiement sur consoles.

Ses superproductions Assassin's Creed III et Far Cry 3, lancés l'automne dernier, ont connu du succès. Cet automne, Assassin's Creed 4: Black Flag et Watch Dogs sont également très attendus.

Mais au cours des dernières années, l'industrie du jeu s'est de plus en plus tournée vers d'autres types de production, notamment les jeux en ligne. C'est le créneau auquel s'attaquera le nouveau studio.

Au Québec, les entreprises de développement de jeux vidéo sont admissibles au crédit d'impôt pour la production de titres multimédias, un crédit remboursable qui couvre jusqu'à 37,5% des salaires des employés admissibles.

L'an dernier, ce crédit d'impôt a coûté 128 millions de dollars au Trésor québécois.

Du point de vue politique, l'annonce survient à point pour le gouvernement Marois, qui a subi les critiques de l'opposition au cours des dernières semaines après des annonces négatives sur le niveau d'emploi au Québec.

***

UBISOFT

Arrivée au Québec: 1997

Employés: 3000 au Québec (Montréal et Québec), 315 à Toronto

Principales productions québécoises:

> Assassin's Creed

> Far Cry

> Watch Dogs

Revenus 2012-2013:

1,75 milliard de dollars

(1,25 milliard d'euros)

Profits 2012-2013:

90,3 millions de dollars

(64,8 millions d'euros)

.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer