Une montre intelligente québécoise

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Une série de montres intelligentes conçues par les... (Photo Matthias G. Ziegler/shutterstock.com)

Agrandir

Photo Matthias G. Ziegler/shutterstock.com

Une série de montres intelligentes conçues par les grands de l'électronique sont attendues cette année, dont la Galaxy Gear de Samsung qui devrait être dévoilée mercredi prochain.

Le géant coréen Samsung devrait dévoiler mercredi prochain la Galaxy Gear, première d'une série de montres intelligentes conçues par les grands de l'électronique qui sont attendues cette année. Mais ceux qui ne veulent pas attendre peuvent déjà se tourner vers une montre fabriquée au Québec, la Neptune Pine.

Conçue par Neptune, une petite entreprise installée au centre-ville de Montréal, la montre Pine est accessible en précommande depuis quelques jours sur le site Internet de l'entreprise. Son prix est de 335 dollars américains pour le modèle à 16 Go, et de 395 $ pour la version à 32 Go.

Selon son président, Simon Tian, Neptune a été fondée en mai 2012, d'abord avec l'objectif de créer des lunettes. « Mais nous avons découvert que ce serait trop difficile pour nous au début et que ça ne pourrait pas être abordable avant au moins deux ou trois ans. »

L'entreprise s'est donc tournée vers les montres. Contrairement à la plupart des appareils de cette catégorie déjà en circulation, la Pine est autonome et n'exige pas un jumelage à un téléphone intelligent.

Son écran de 2,4 pouces permet même l'affichage d'un clavier complet, même si on peut aussi la contrôler par la voix. « On sait qu'elle est plutôt grosse pour une montre, mais si vous la voyiez, vous verriez que c'est acceptable comme dimensions », estime M. Tian.

La Pine peut se brancher d'elle-même aux réseaux 2G ou 3G pour faire des appels ou télécharger des données. Elle permet donc, entre autres, d'écrire et de recevoir des courriels, et de naviguer sur Internet.

La montre mise sur deux caméras, respectivement situées derrière et devant l'écran. Celle de derrière, d'une résolution de cinq mégapixels, est rapidement accessible en faisant pivoter la montre sur son bracelet.

L'appareil permet aussi de faire jouer de la musique et d'amasser des données lors de séances d'exercices physiques. Il inclut aussi un capteur GPS.

Neptune compte livrer ses premiers modèles, fabriqués en Chine, en décembre prochain.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer