Jim Balsillie a vendu ses actions de BlackBerry

Agence France-Presse
Montréal

Cofondateur de BlackBerry (T.BB) et longtemps figure emblématique du fabricant canadien de téléphones intelligents, Jim Balsillie ne possède plus aucune action de son ancienne entreprise, indiquent des documents déposés jeudi auprès des autorités boursières américaines (SEC).

Jim Balsillie, qui avait finalement jeté l'éponge en janvier 2012 face aux difficultés de l'ex-RIM, a indiqué qu'il avait vendu les 26 millions de titres qu'il possédait (environ 5%), en date du 31 décembre 2012.

Incapables de freiner la chute l'ancien leader des smartphones, Jim Balsillie et l'autre cofondateur, Mike Lazaridis, avaient été poussés à la porte de BlackBerry en janvier 2012 par le conseil d'administration, qui avait aussitôt nommé pdg l'Allemand Thorsten Heins, venu de Siemens.

Cette annonce intervient deux semaines après la présentation en grande pompe des deux nouveaux téléphones BlackBerry, Z10 et Q10, et du nouveau système d'exploitation de la société de Waterloo, BB10, avec lesquels le groupe joue son avenir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer