Consumer Electronic Show 2013: mais où est Apple?

Stephen Woo, de Samsung, au Consumer Electronic Show.... (PHOTO JOE KLAMAR, AFP)

Agrandir

PHOTO JOE KLAMAR, AFP

Stephen Woo, de Samsung, au Consumer Electronic Show.

Grand absent du Consumer Electronic Show (CES) qu'il snobe tous les ans, le géant Apple en ressort néanmoins renforcé cette année, la concurrence ne faisant apparemment pas le poids, selon un analyste financier présent.

Parti à la recherche d'inévitables produits concurrents à l'Apple TV et à la Smart TV dans les kiosques de la mégafoire de l'électronique grand public, l'analyste Brian White, de la firme new-yorkaise Topeka Capital Markets, revient peu impressionné, mais pas vraiment déçu. «Nous n'avons pas encore trouvé un système de télévision intelligent qui nous impressionne. Apple a le champ libre pour réinventer l'expérience télévisuelle», écrit l'analyste qui maintient par ailleurs un prix cible des plus élevé pour le titre en disgrâce.

Le Consumer Electronic Show est le plus gros salon mondial de l'électronique grand public. Une grand-messe, avec 3000 exposants et 20 000 nouveautés dans l'univers du matériel high-tech. L'occasion de prendre le pouls des tendances 2013 du monde de la télévision, des téléphones intelligents et des tablettes.

Côté télé, pas de technologies révolutionnaires comme les écrans flexibles, cette année. L'industrie s'est penchée surtout sur les Smart TV, des téléviseurs plus intelligents et intuitifs, alors que l'édition 2012 du CES avait déjà permis de découvrir et comparer la finesse d'écran des premiers modèles de télévision dotés de la technologie Oled ou de l'ultra-HD.

Le coréen Samsung, premier fabricant de téléviseurs au monde, a ainsi présenté le Kit Evolution, un module destiné à mettre à niveau le logiciel de ses «vieux» téléviseurs intelligents, ainsi que «S Recommandation», sa technologie de reconnaissance vocale dont le logo rappelle celui de la Siri d'Apple, signale insidieusement M. White.

Les concurrents, comme LG, Sharp et Panasonic, également présents à Las Vegas, se sont aussi concentrés sur les usages et les services embarqués dans leurs nouveaux téléviseurs. Panasonic s'est par ailleurs jointe à LG, Philips, Toshiba et IBM dans le consortium Smart TV Alliance qui proposera une expérience de télévision connectée unifiée, c'est-à-dire utilisant les mêmes applications.

Entre-temps, les attentes culminent du côté d'Apple. Cela fait plus de trois ans que la rumeur prête au géant américain des ambitions dans la télévision. Apparemment, le groupe est prêt à réaliser le projet cher à Steve Jobs. Le taïwanais Foxconn, principal sous-traitant de l'entreprise vedette de Cupertino, plancherait sur des prototypes. Sharp produira les panneaux du nouvel appareil à son usine Gen 10 au Japon, a appris Brian White au salon.

Il s'agirait d'un vrai téléviseur, plus seulement le boîtier Apple TV sorti il y a quelques années et qui permet d'importer sur le téléviseur les contenus multimédias d'un autre appareil de l'écosystème ios. Apple voudrait remplacer la télécommande de la télé par l'iPhone ou l'iPad et transformer le poste en une plate-forme proposant tout le contenu vidéo d'iTunes et un AppStore avec plein d'applications dédiées au petit écran.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer