Le marché inquiet de l'avenir d'AMD

En bourse

AMD
Agence France-Presse
New York

Le fabricant américain de microprocesseurs AMD (AMD) plongeait d'environ 15% vendredi à la Bourse de New York, au lendemain de l'annonce d'une perte trimestrielle et d'un plan de restructuration prévoyant de couper 15% de ses effectifs mondiaux.

L'action perdait 15,27% à 2,22$ vers 12h25.

AMD, en nette perte de vitesse face au poids lourd du secteur Intel et confronté comme tout le secteur informatique à la crise du marché des PC, a accusé une perte nette de 157 millions de dollars au troisième trimestre, où son chiffre d'affaires a chuté de 25% sur un an.

Pour tenter de se redresser, le groupe a annoncé jeudi soir vouloir «réduire ses coûts par le biais d'une réduction des effectifs mondiaux d'environ 15%», qui devrait intervenir pour l'essentiel d'ici la fin de l'année.

Il n'a pas précisé le nombre d'emplois concernés, mais selon ses documents boursiers, il comptait 11 100 employés fin 2011. Les coupes pourraient donc avoisiner les 1600 postes, qui s'ajouteront à déjà 1400 suppressions de postes décidées il y a un an.

Les analystes de Sterne Agee ont réduit leur objectif de cours sur le titre d'un dollar, à 3 dollars, invoquant notamment «l'environnement macroéconomique difficile» pour AMD et la détérioration de ses marges.

«Le chemin vers la rentabilité devient peu clair», a souligné de son côté la banque Morgan Stanley, pour qui «croire qu'AMD peut monétiser les opportunités qui se présentent à lui demande d'avoir vraiment la foi».

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer