Telus avale la québécoise KinLogix

Le marché des dossiers médicaux électroniques est en plein essor, et Telus a... (Photo: Ryan Remiorz, PC)

Agrandir

Photo: Ryan Remiorz, PC

Le marché des dossiers médicaux électroniques est en plein essor, et Telus a décidé de s'y tailler une place en avalant la petite boîte québécoise KinLogix.

L'acquisition est la deuxième de Telus dans ce secteur après celle de Wolf Medical Systems, dans l'Ouest canadien, en février dernier.

«Notre intention est claire, et c'est d'augmenter la force de frappe dans le marché des dossiers médicaux électroniques. On prévoit une belle croissance de ce côté», a expliqué à La Presse Affaires Paul Lepage, premier vice-président de Telus Santé.

Telus n'a pas voulu dire combien elle a payé pour cette acquisition.

Vendues aux cliniques et aux groupes de médecine de famille, les solutions conçues par KinLogix permettent aux professionnels de la santé de regrouper les informations médicales de chaque patient en un seul dossier, puis de classer et d'afficher ces informations.

L'entreprise comptait moins de 20 employés, et ceux-ci passeront tous chez Telus. Le fondateur et président de KinLogix, Michel Hébert, devient directeur médical de Telus Solutions en clinique, filiale de Telus Santé.

Avec 36% des parts de marché, KinLogix était le leader québécois des dossiers médicaux électroniques. L'entreprise a déployé ses solutions auprès de 5700 professionnels de la santé dans 200 cliniques. Le fait que moins de 30% des médecins québécois utilisent les dossiers médicaux électroniques fait dire à Telus que les possibilités de croissance sont encore importantes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer