L'action de la radio sur internet Pandora s'effondre

Pandora, qui fait partie des nombreuses valeurs internet... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

Pandora, qui fait partie des nombreuses valeurs internet qui s'étaient lancées en Bourse l'an dernier, avait encore enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 51% au deuxième trimestre (mai-juillet) de son exercice décalé 2012/13.

Agence France-Presse
New York

L'action de la radio sur internet Pandora Media s'effondrait vendredi à la Bourse de New York, après des informations de presse selon lesquelles elle pourrait bientôt faire face à la concurrence du groupe informatique Apple.

Vers 9h20, le titre Pandora plongeait de 17,86% à 10,32 dollars. Apple en revanche s'appréciait de 0,62% à 680,45 dollars.

D'après le Wall Street Journal, qui cite des sources proches du dossier, le groupe à la pomme aurait entamé des négociations avec des maisons de disques pour obtenir des licences lui permettant de diffuser de la musique, sur le modèle de ce que fait Pandora.

Le service, qui ne serait pas lancé avant plusieurs mois, serait disponible sur les téléphones multimédias iPhone, les tablettes iPad et les ordinateurs Mac. Il pourrait aussi être compatible avec le système d'exploitation de Microsoft, Windows, mais pas celui de Google, Android, précise le journal.

Avec un tel service, Apple pourrait encore «étendre sa suprématie sur la musique en ligne», souligne encore le quotidien, rappelant que le groupe domine déjà le marché du téléchargement légal de musique avec sa boutique iTunes.

«La large base d'appareils d'Apple en fait une menace plus sérieuse que d'autres concurrents actuels ou potentiels», relèvent les experts de Bank of America.

Ils notent aussi qu'en négociant directement avec les maisons de disques, Apple pourrait faire des choses que Pandora ne peut pas faire, comme proposer des écoutes de morceaux à la demande.

Ils nuancent toutefois les risques pour Pandora, rappelant qu'elle dispose aujourd'hui d'environ 72% de part de marché pour la radio en ligne en partie parce qu'elle fonctionne sur plus de 400 appareils différents, et que l'arrivée de nouveaux acteurs «n'a pas eu jusqu'ici d'effet notable sur sa croissance stratosphérique».

Pandora, qui fait partie des nombreuses valeurs internet qui s'étaient lancées en Bourse l'an dernier, avait encore enregistré une croissance de son chiffre d'affaires de 51% au deuxième trimestre (mai-juillet) de son exercice décalé 2012/13.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer