Dell rachète le fabricant de logiciels Quest

Le fabricant informatique américain Dell a annoncé lundi qu'il rachetait le... (Photo AP)

Agrandir

Photo AP

Agence France-Presse
New York

Le fabricant informatique américain Dell a annoncé lundi qu'il rachetait le fabricant de logiciels Quest Software pour 2,4 milliards de dollars, remportant une bataille boursière initiée en mars par deux fonds d'investissement.

Selon les termes de l'accord, «approuvés par les conseils d'administration des deux entreprises, Dell va payer 28,00 dollars en numéraire pour chaque action de Quest pour un prix total de près de 2,4 milliards de dollars, net de dette et de trésorerie de Quest», ont indiqué les deux groupes dans un communiqué commun.

Quest «dispose d'un portefeuille diversifié de logiciels et a généré 857 millions de dollars de chiffre d'affaires lors de son exercice 2011, avec une marge brute de 86% et une marge opérationnelle de 11%», détaille le communiqué.

La société compte 1.500 commerciaux et 1.300 programmeurs sur un total de 3.850 employés. Créée en 1987, l'entreprise a son siège social à Aliso Viejo, en Californie et a des bureaux dans 23 pays.

La transaction devrait être finalisée au troisième trimestre de l'exercice fiscal de Dell, soit d'ici fin octobre, sous couvert de l'obtention des autorisations de rigueur.

«Le rachat de Quest va permettre à Dell de fournir des serveurs, des systèmes de stockage, de réseau et d'informatique plus compétitifs», a commenté John Swainson, président de la division de logiciels de Dell.

L'action de Dell a reculé de 1% à 12,39 dollars en clôture de la Bourse, et Quest a gagné 0,04% à 27,82 dollars, alors que les investisseurs avaient anticipé la transaction.

Ce rachat intervient en effet à la suite d'une guerre d'enchères débutée en mars avec une offre de deux fonds, Insight Venture Capital et Vector Capital, pour 2 milliards de dollars.

Quest avait indiqué lundi dernier avoir reçu une offre de rachat de 2,32 milliards de dollars soit 27,5 dollars par titre pour les quel que 84,33 millions d'actions de Quest en circulation, présentée par un mystérieux «candidat stratégique au rachat» qui s'est révélé être Dell.

Insight Venture Capital et Vector Capital avaient alors relevé le 19 juin leur proposition à 2,17 milliards de dollars et lundi, leur rival a nettement relevé la barre en mettant encore 150 millions de dollars de plus sur la table.

«La transaction aura un impact favorable sur les résultats hors éléments exceptionnels à partir de 2013» et devrait «générer des rendements solides en renforcer la stratégie de Dell de monter dans la chaîne de valeur en intégrant des offres à marges élevées», ont commenté les analystes de Deutsche Bank dans une note.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer