Ludia acheté par le plus grand producteur de télé du monde

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Alexandre Thabet, président et cofondateur de Ludia.... (Photo André Pichette, La Presse)

Agrandir

Photo André Pichette, La Presse

Alexandre Thabet, président et cofondateur de Ludia.

(Montréal) Le studio montréalais de jeux vidéo Ludia vient d'être acheté par le plus important producteur d'émissions de télé du monde, l'entreprise britannique FremantleMedia, qui est derrière les succès d'American Idol et de The Price Is Right. La transaction sera annoncée officiellement ce matin.

> Suivez Vincent Brousseau-Pouliot sur Twitter

L'un des secrets les mieux gardés de l'industrie montréalaise du jeu vidéo, Ludia produit des jeux inspirés d'émissions de télé. La PME installée dans le Vieux-Montréal possède les droits d'adaptation du livre Où est Charlie et de 13 émissions de télé, dont The Price Is Right. Ses jeux sont particulièrement populaires sur la console Wii de Nintendo, sur Facebook et sur les téléphones portables intelligents.

Le cofondateur et président de Ludia, Alexandre Thabet, soutient que la transaction est de bon augure pour l'avenir de l'entreprise. Il n'y aura pas de mises à pied parmi les 115 employés - bien au contraire. «Il n'y aura pas de différence, hormis que nous intégrons un groupe qui a plus de moyens. Nous ne sommes pas intégrés à une entreprise de jeux vidéo qui va nous dicter ce que nous allons faire. FremantleMedia n'a jamais fait de jeux vidéo et s'attend à ce qu'on prenne le leadership», dit Alexandre Thabet en entrevue à La Presse Affaires.

Le grand patron de Ludia, entreprise fondée en 2007, connaît les risques d'être avalé par un plus gros poisson. En 2003, Alexandre Thabet a vendu une autre entreprise de jeux vidéo (Hexacto) à un studio concurrent. «L'expérience a été bonne, mais on est quand même devenu un studio de conception pour une autre entreprise», dit-il.

Selon Alexandre Thabet, le même scénario ne se répétera pas avec l'alliance Ludia-FremantleMedia.

«Nous devenons la division de jeux vidéo de FremantleMedia, dit Alexandre Thabet. Nous allons croître nos activités, nous aurons plus de moyens et surtout une portée internationale plus importante.»

Le nouvel actionnaire majoritaire de Ludia l'aidera notamment à s'implanter en Europe et en Asie. «Nous sommes déjà très présents en Amérique du Nord, notamment parce que nous étions là en premier, dit Alexandre Thabet. Nous aurons davantage de concurrence en Amérique du Nord et notre potentiel de croissance sera meilleur en Europe et en Asie.»

Ludia - nom condensant ludique et média - et FremantleMedia sont de vieilles connaissances d'affaires. En 2007, Ludia a acheté de FremantleMedia les droits d'adaptation de son premier jeu, The Price Is Right, qui a ensuite été vendu à environ 1 million d'exemplaires. L'année suivante, en 2008, FremantleMedia a acquis 30% des actions de Ludia. Les deux partenaires négociaient la prise de contrôle de Ludia depuis trois mois. «Ludia est un leader dans la création de jeux vidéo (...). Les jeux vidéo interactifs sont une façon importante de se diversifier», a déclaré le PDG de FremantleMedia, Tony Cohen, par voie de communiqué.

Ludia, dont les revenus doubleront cette année pour atteindre environ 10 millions de dollars, a eu trois autres prétendants au cours des trois derniers mois: un studio traditionnel de jeux vidéo, un studio spécialisé dans les jeux vidéo sociaux et une société de médias.

Si la transaction est approuvée par le gouvernement fédéral, FremantleMedia détiendra 80% des actions de Ludia. Les 20% restants seront détenus par neuf employés de Ludia, dont le cofondateur et président Alexandre Thabet.

FremantleMedia est une filiale de RTL Group, plus importante société privée dans le milieu de la télé en Europe. RTL Group, dont le siège social est au Luxembourg, possède 39 stations de télé et 32 stations de radio dans 10 pays.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer