Cinquante millions pour les dirigeants de cinq banques

Le président et chef de la direction de... (PHOTO FRANK GUNN, archives LA PRESSE CANADIENNE)

Agrandir

Le président et chef de la direction de la Banque Royale, David McKay, a vu sa rémunération totale directe bondir de 7,5 millions en 2014 à 10,9 millions $ l'an dernier.

PHOTO FRANK GUNN, archives LA PRESSE CANADIENNE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
TORONTO

Les dirigeants de cinq grandes banques canadiennes ont engrangé entre eux près de 50 millions en rémunération l'an dernier.

Trois dirigeants qui ont récemment décroché le plus haut poste au sein de grandes banques canadiennes ont vu leur rémunération grimper de façon importante l'an dernier.

Pour sa première année complète en tant que président et chef de la direction de la Banque Royale, David McKay a vu sa rémunération totale directe bondir de 44 % à 10,9 millions $.

En comparaison, M. McKay avait obtenu 7,5 millions $ en 2014, période pendant laquelle il avait surtout agi à titre de chef du groupe des services bancaires personnels et commerciaux, selon des documents réglementaires dévoilés mercredi.

La rémunération totale directe ne comprend pas la valeur du régime de retraite des chefs de la direction, ainsi que la contribution de l'employeur aux plans de propriété d'actions.

Victor Dodig, qui a décroché le plus haut poste de direction à la Banque CIBC en septembre 2014, a vu sa rémunération totale directe progresser de 72 % à 8,2 millions $ l'an dernier. Il avait été chef de la division de gestion du patrimoine de la CIBC avant de prendre les rênes de l'institution.

Entre-temps, Bharat Masrani, grand patron de la Banque TD, a reçu 9 millions $ en rémunération totale directe pour sa première année complète dans ses nouvelles fonctions - une hausse de 10 % par rapport à l'année précédente. Il était précédemment chef de l'exploitation de la TD.

Les chefs de la direction de la Banque Scotia et de la Banque de Montréal ont aussi touché plus d'argent l'an dernier, même si l'augmentation de leur rémunération a été plus modeste que celle de ceux qui ont récemment été promus.

La rémunération totale directe de Brian Porter, grand patron de la Banque Scotia, a atteint 9,3 millions $ l'an dernier, en hausse de près de 5 % par rapport à celle de 8,9 millions $ de 2014. M. Porter est président et chef de la direction de la Scotia depuis le 1er novembre 2013.

De son côté, William Downe, de la Banque de Montréal, a reçu 10,2 millions $ en rémunération totale directe l'an dernier, ce qui représente une croissance de 2 % par rapport à l'année précédente, pour laquelle il avait touché 9,9 millions $, selon des documents dévoilés mardi.

M. Downe occupe le plus haut poste de la Banque de Montréal depuis 2007.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer