Les profits des banques américaines ont grimpé de 37%

Associated Press
Washington

Les profits des banques américaines ont grimpé de près de 37% pendant la période d'octobre à décembre, ce qui leur a permis d'atteindre leur niveau le plus élevé en six ans pour un quatrième trimestre, alors que les établissements bancaires ont continué d'accroître leurs prêts.

Ces données constituent une nouvelle preuve du redressement de l'industrie, plus de quatre ans après la crise financière.

Les banques américaines ont enregistré des profits de 34,7 milliards de dollars au cours des trois derniers mois de 2012, en hausse par rapport aux 25,4 milliards d'il y a un an et le total le plus élevé depuis 2006, a annoncé mardi l'agence Federal Deposit Insurance Corp.

60% des banques ont fait état de profits améliorés par rapport au quatrième trimestre de 2011, a-t-elle précisé.

La FDIC, fondée durant la crise de 1929 afin de protéger les dépôts bancaires, surveille et se penche sur la santé financière des banques des États-Unis.

Sur l'ensemble de 2012, les profits des banques ont augmenté de 19%, à 141,3 milliards de dollars, soit leur deuxième total annuel le plus élevé, a indiqué la FDIC.

Le nombre des banques figurant sur la liste des institutions représentant un problème établie par l'agence est passé de 694 à 651.

Les banques ont subi moins de pertes sur prêts au quatrième trimestre et ont mis de côté près de 25% de moins d'argent pour couvrir d'éventuelles pertes qu'elles ne l'avaient fait lors des trois derniers mois de 2011.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer