Les profits de Brookfield Asset Management reculent

En bourse

T.BAM
Le patron de Brookfield Asset Management, Bruce Flatt.... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Le patron de Brookfield Asset Management, Bruce Flatt.

La Presse Canadienne
Toronto

Brookfield Asset Management (T.BAM) a annoncé vendredi avoir vu son bénéfice net chuter à 776 millions au quatrième trimestre, contre 960 millions un an auparavant, en raison de coûts plus élevés.

La société diversifiée de Toronto a également fait l'annonce d'une hausse de sept pour cent de son dividende trimestriel, à 15 cents par action.

Brookfield a précisé que son bénéfice net par action avait glissé à 72 cents au cours de la période de trois mois terminée le 31 décembre, comparativement à 86 cents par action un an plus tôt.

Les coûts directs de l'entreprise ont presque doublé, étant passés de 2,76 milliards de dollars à 4,13 milliards de dollars.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires a reculé à 492 millions de dollars, ou 72 cents par action, alors qu'il avait été de 588 millions de dollars, ou 88 cents par action, au quatrième trimestre de l'an dernier.

Les revenus ont augmenté et atteint 5,39 milliards de dollars, contre 4,12 milliards de dollars.

Le flux de trésorerie provenant des activités d'exploitation a totalisé 459 millions de dollars en hausse par rapport à celui de 397 millions de dollars du dernier trimestre de l'exercice précédent.

Brookfield a également vu ses actifs sous gestion augmenter à 181 milliards de dollars.

La société investit essentiellement dans les propriétés, l'énergie renouvelable, les infrastructures et le capital de risque privé.

À la Bourse de Toronto, vendredi, les actions de Brookfield Asset Management ont terminé à 37,26 $, en baisse de 1,17 $, soit trois pour cent, par rapport à leur précédent cours de clôture.

 

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer