General Growth Properties: Brookfield et Pershing règlent un litige

Le patron de Brookfield Asset Management, Bruce Flatt.... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Le patron de Brookfield Asset Management, Bruce Flatt.

La Presse Canadienne
Toronto

Brookfield Asset Management (T.BAM) et Pershing Square ont réglé un litige concernant General Growth Properties (GGP), propriétaire et exploitant de centres commerciaux régionaux dans 41 États américains.

Brookfield, société établie à Toronto, est le principal actionnaire de General Growth Properties, et Pershing Square, installé à New York, détenait le deuxième plus important bloc d'actions lorsque le conflit a fait surface entre les deux gestionnaires de fonds l'été dernier.

Pershing Square faisait pression pour que l'entreprise General Growth Properties soit vendue à une autre compagnie immobilière américaine, tandis que Brookfield favorisait un maintien de l'indépendance du groupe.

Des documents réglementaires montrent que Pershing a abandonné ses efforts pour la vente de General Growth et que Brookfield a accepté d'échanger 271,9 millions en obligations pour acquérir des bons de souscription pour General Growth Properties de Pershing.

L'accord sur quatre ans entre les deux gestionnaires de fonds date du 31 décembre, mais a été dévoilé seulement jeudi par l'entremise d'un document réglementaire aux États-Unis.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer