Banques au Canada: 10 milliards en bonis salariaux

Les employés et dirigeants des banques canadiennes se partageront un peu plus... (Photo: Archives Bloomberg News)

Agrandir

Photo: Archives Bloomberg News

Les employés et dirigeants des banques canadiennes se partageront un peu plus de 10 milliards de dollars en primes salariales pour les bons résultats de leur plus récent exercice, terminé en octobre.

Il s'agit d'une somme record, en hausse de 8% par rapport aux 9,5 milliards qui leur avaient été consentis un an plus tôt, selon un relevé de l'agence d'informations financières Bloomberg.

Ces sommes correspondent aux coûts déclarés par les banques à titre de rémunération incitative à versement immédiat ou différé, selon leurs programmes de primes au rendement et à la performance.

Parmi ces banques, c'est à la Nationale que la hausse des bonis et primes est la plus importante : de l'ordre de 10%, pour un total de 690 millions.

C'est aussi la Banque Nationale qui affiche l'une des plus fortes progressions de ses récents résultats annuels: bénéfice net en hausse de 26% et revenus totaux en hausse de 13%.

La Nationale a aussi terminé son exercice 2011-2012 avec 19 920 employés et une masse salariale de 1,95 milliard, en hausse de 11% par rapport à l'année précédente.

« Nous avons vu de bons résultats dans tout le secteur bancaire au Canada jusqu'à maintenant, ce qui devrait favoriser les bonis un peu partout », a indiqué Jean Dagenais, premier vice-président en finance, fiscalité et relations avec les investisseurs à la Banque Nationale, à l'agence Bloomberg.

Quant à l'ampleur des primes salariales, le premier rang appartient encore à la Royale (RBC) avec une somme de 3,6 milliards inscrite dans ses plus récents résultats annuels.

C'est une hausse de 4% en un an, durant lequel la plus grande banque canadienne a accru son bénéfice net de 17% et ses revenus totaux de 7,7%.

Baisse à la CIBC

À l'inverse, selon le relevé de Bloomberg, les employés de la banque CIBC ont subi une baisse de 2% de leur allocation en primes salariales, qui atteignent tout de même 1,24 milliard.

Dans ses résultats annuels, la banque CIBC affiche aussi la plus faible hausse des revenus totaux (0,9%) parmi les six principales banques. La hausse de son bénéfice net (16%) est aussi la deuxième parmi les plus faibles, après la banque Toronto-Dominion (TD).

À la TD, par ailleurs, on observe la corrélation la plus serrée entre le taux de croissance du bénéfice net (7%), des revenus totaux (6,7%) et de l'allocation aux bonis salariaux des employés (8%).

Avec sa forte expansion aux États-Unis, la banque TD a un effectif total (78 397 employés) qui dépasse maintenant celui de la Banque Royale, encore la plus grande banque canadienne selon l'actif.

Mais c'est à la Banque Scotia et sa forte présence dans les économies émergentes en Amérique latine que revient la palme du plus grand effectif parmi les principales banques canadiennes.

Avec 81 497 employés, la Scotia demeure toutefois au troisième rang des masses salariales (5,7 milliards) en raison, notamment, de la rémunération moyenne moins élevée dans certains pays en développement où elle est implantée.

Mieux qu'aux États-Unis

Enfin, la hausse de 8 % des bonis aux employés des banques canadiennes se démarque avantageusement par rapport à ce qui est attendu chez leurs vis-à-vis aux États-Unis et en Europe.

Selon des analystes, les bonis chez les principales banques américaines s'annoncent en baisse d'au moins 10% cette année. Et jusqu'à 15% parmi les grandes banques européennes.

Les banques américaines et européennes demeurent aux prises avec les dommages de la crise financière de 2008 et les dures récessions qui ont suivi. Au Canada, les banques s'en sont beaucoup mieux tiré jusqu'à maintenant en raison d'une supervision plus stricte et d'une économie nationale en meilleure santé.

-----------------

[BANQUE (effectif, Canada + international) | BONIS AUX EMPLOYÉS | VARIATION DU BÉNÉFICE NET | VARIATION DES REVENUS]

Nationale (19 920 employés) | +10% (690 millions) | +26% | +13%

Scotia (81 497 employés) | +9% (1,48 milliard) | +21% | +14%

Toronto-Dominion/TD (78 397 employés) | +8% (1,56 milliard) | +7% | +6,7%

de Montréal/BMO (46 272 employés) | +5% (1,64 milliard) | +34% | +15%

Royale/RBC (74 377 employés) | +4% (3,65 milliards) | +17% | +7,7%

CIBC (42 595 employés) | -2% (1,24 milliard) | +16% | +0,9%

TOTAL: 343 058 employés | + 8% (10,26 milliards) | s.o. | s.o.

Sources : rapports annuels des banques, Bloomberg

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer