Rue Saint-Jacques: la Banque de Montréal est là pour de bon

Jamais deux sans trois, dit le dicton. Mais, ça ne sera pas le cas cette... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Jamais deux sans trois, dit le dicton. Mais, ça ne sera pas le cas cette fois-ci. La Banque de Montréal restera à la place d'Armes, assure la direction régionale de l'institution financière qui fêtera son 200e anniversaire en 2017.

Contrairement aux succursales de la Royale et de la CIBC, celle de la Banque de Montréal a l'avantage de faire partie d'un complexe constituant son principal établissement au Québec avec 1500 employés. Le premier vice-président pour le Québec, François Hudon, y a aussi son bureau, de même que L. Jacques Ménard, président de BMO Groupe financier au Québec.

«Ça ne va pas déménager. Ça demeure dans nos plans de rester ici», assure Alan Desnoyers, vice-président, région de Montréal, Services aux particuliers, qui occupe l'ancien bureau du grand patron de la banque et que nous avons rencontré en juin.

Différentes fonctions de siège social pour l'est du Canada s'y trouvent également. Mais le gros de l'effectif est concentré au centre d'appels qui traite les services bancaires, les cartes de crédit et les placements. Elle fonctionne 24 heures sur 24, 7 jours sur 7, et ses 800 employés répondent aux clients dans les deux langues officielles du pays.

Pour ce qui est de la succursale, dont l'architecture s'inspire à la fois d'une banque d'Édimbourg et du panthéon de Rome, elle emploie 30 personnes aux services aux particuliers, dont 10 directeurs de services financiers et 4 planificateurs financiers, ce qui fait d'elle la plus grande succursale de BMO au Québec. Deux équipes commerciales d'une quarantaine de personnes au total complètent son effectif.

Construite de 1845 à 1847, et agrandie par la suite, la succursale principale de Montréal a été aménagée en fonction des besoins d'une société sans ordinateur ni guichet automatique. «À l'époque les caissiers - c'était tous des hommes -, étaient dans des cages avec de la grosse broche et le revolver sur le comptoir pour des raisons de sécurité», se rappelle Alain Jarry, ancien patron de la banque pour le Québec, pour laquelle il a travaillé pendant 40 ans, de 1958 jusqu'à sa retraite en 1998.

«Les vendredis, on revenait du lunch avec nos gros cigares», ajoute-t-il, lui qui a connu l'époque où une belle calligraphie était un critère d'embauche.

Quatrième banque au pays par la taille de l'actif, BMO compte 143 succursales au Québec, dont 57 dans la région de Montréal.

À la suite d'investissements de 16 millions en cinq ans, le complexe de la Place-D'Armes, qui loge un musée, sera fin prêt pour les festivités entourant le bicentenaire de la plus vieille banque au pays dont la fondation remonte à 1817.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer