Jintronix déménage à Seattle

L'appel de la côte Ouest vient de faire craquer une autre entreprise en démarrage de Montréal. Mais ce n'est pas la Silicon Valley qu'il faut blâmer cette fois; c'est plutôt Seattle.

Jintronix déménagera là-bas son siège social, mais les activités de développement demeureront à Montréal, où travailleront 7 des 11 membres actuels de l'équipe.

Le fait que Jintronix se tourne aujourd'hui vers Seattle est loin d'être un hasard. L'entreprise veut réinventer les techniques de réadaptation destinées aux patients victimes d'accidents vasculaires cérébraux. Pour ça, elle a développé des logiciels qui fonctionnent avec la Kinect, cette caméra conçue par Microsoft pour détecter les mouvements des joueurs de XBox. Or, le siège social de Microsoft est à Seattle, et les principaux financiers qui ont misé sur Jintronix, soit Matrona Venture Groups, y sont aussi établis. «Nous avons reçu un soutien très important de la communauté à Montréal, a tenu à souligner Justin Tan, cofondateur et président de Jintronix. J'espère que notre petite histoire à succès pourra refléter le fait que Montréal est devenue un vrai centre pour les entreprises en démarrage.»

Jintronix avait déjà passé trois mois à Seattle dans le cadre d'un programme mis sur pied par Microsoft pour encourager les jeunes entreprises à développer des produits autour de la Kinect. L'entreprise avait aussi raflé le grand prix de la meilleure entreprise en démarrage l'été dernier au Festival international du startup de Montréal.

Justin Tan a lancé Jintronix lorsque son propre père s'est retrouvé partiellement paralysé à la suite d'un infarctus. Les techniques de réadaptation disponibles lui avaient alors semblé incomplètes, et il s'était mis en tête de les révolutionner.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer