La CSDM doit «divulguer les chiffres», dit une commissaire indépendante

La CSDM a besoin de 180 000 pieds carrés...

Agrandir

La CSDM a besoin de 180 000 pieds carrés pour loger les 760 employés de son centre administratif.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Une commissaire salue la décision de la Commission scolaire de Montréal (CSDM) de lancer un deuxième appel d'intérêt en vue de trouver des bureaux pour y déménager de façon permanente son centre administratif, devenu insalubre. Mais la CSDM doit aller plus loin dans la transparence, selon elle.

« On a fait un pas, écrit Violaine Cousineau, commissaire indépendante du district Saint-Henri-Petite-Bourgogne-Pointe-Saint-Charles sur son journal Facebook, mais reste à divulguer les calculs qui font en sorte qu'on choisit de devenir locataires en permanence plutôt que de demeurer propriétaires de nos immeubles. »

La CSDM a étudié quatre options : rénovation du centre actuel, construction d'un nouveau centre, déménagement dans des bâtiments excédentaires de la CSDM ou location de bureaux chez un tiers. Les analyses financières ayant conduit la commission scolaire à préférer la location dans le privé sont gardées confidentielles par la CSDM.

Mme Cousineau réclame depuis des semaines plus de transparence de la part de la CSDM dans le dossier. Elle a d'ailleurs déposé une résolution au conseil des commissaires du 22 novembre pour que l'on rende publiques les analyses qui ont conduit à la décision de vouloir louer à long terme des locaux dans le privé pour loger le centre administratif. La résolution a été rejetée par le conseil, contrôlé par les commissaires du Mouvement pour une école moderne et ouverte (MÉMO).

« Comme élus scolaires, nous avons la responsabilité de réfléchir et de discuter publiquement et collectivement, en consultant la population, pour trouver la meilleure option possible pour le centre administratif, poursuit-elle, au téléphone. Je déplore que la présidence actuelle n'ait pas le souci de la transparence. »

Rappel des faits

La CSDM a besoin de 180 000 pieds carrés pour loger les 760 employés de son centre administratif. Après avoir publié un avis d'intérêt pour un bail de 2 à 6 ans en février-mars 2017, la Commission scolaire a préféré négocier un bail de 20 ans avec le soumissionnaire retenu pour l'option à court terme.

Mardi, la CSDM a annoncé qu'elle lançait un deuxième appel d'intérêt, cette fois pour une location de bureaux à long terme. L'avis devrait paraître sur le site du Système électronique d'appel d'offres du gouvernement du Québec (SEAO) aujourd'hui, signale Alain Perron, porte-parole de la Commission scolaire.




La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer