Juste pour rire vendra des abonnements de saison

D'ici 2020, Groupe Juste pour rire souhaite voir... (PHOTO SIMON GIROUX, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

D'ici 2020, Groupe Juste pour rire souhaite voir le pourcentage de ses ventes corporatives de billets gonfler à 25 %.

PHOTO SIMON GIROUX, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

D'ici 2020, Groupe Juste pour rire souhaite faire croître sa clientèle d'affaires. De 12 % (en 2016), le groupe aimerait voir le pourcentage de ses ventes de billets aux entreprises gonfler à 25 %. « Ce qui représenterait au moins 3 millions de dollars, calcule Gilbert Rozon, président et fondateur de Juste pour rire. La clientèle d'affaires est un très gros marché et un bon axe de croissance. »

Pour y parvenir, la direction permettra l'achat d'abonnements de saison pour l'édition 2018 du festival Juste pour rire/Just for Laughs. Au coût d'environ 1000 $, ils permettront à leur détenteur un accès (avec siège choisi) à l'ensemble des spectacles de la programmation de Juste pour rire ou Just for Laughs (ou 2000 $ pour les volets franco et anglo combinés du festival, donc 4000 $ si on veut avoir deux billets pour chaque spectacle). On parle ainsi d'une quarantaine de galas, pièces de théâtre, one-man-shows, Nasty Shows... 

« Nous sommes en test, cette année, avec de 100 à 200 cobayes », raconte Gilbert Rozon.

« On veut que le service soit impeccable avant de le lancer à grande échelle, car on garantit des sièges dans des salles de grandeurs différentes. Dès septembre, on mettra ça sur les rails. »

Les détenteurs d'abonnements de saison auront aussi un accès privilégié à la vente des spectacles qui s'ajoutent à la dernière minute.

Le président-fondateur de Juste pour rire pensait à une telle offre depuis longtemps. « Mais il fallait trouver la bonne formule, admet-il. Jusqu'à maintenant, on était incapables techniquement de mettre ça en place. Il fallait coordonner les intérêts de tous les producteurs et harmoniser l'offre. »

Dès 2018, la direction aimerait que l'abonnement de saison trouve 1000 preneurs et qu'il en séduise 1000 de plus l'année suivante. « La clé est de fidéliser les gens et que ça devienne un privilège avec des sièges réservés à vie, par exemple, explique Gilbert Rozon. Nos clients nous disent déjà que les billets de Juste pour rire sont les plus faciles à donner en cadeau. »

Gilbert Rozon a plusieurs arguments pour susciter l'intérêt des grandes entreprises et des PME pour ce nouveau produit. L'achat d'un minimum de trois billets de spectacle ou d'un bloc de billets d'un même événement culturel est 100 % déductible des impôts pour les organisations, selon l'article 421 de la Loi provinciale sur les impôts. 

« J'ai par ailleurs conçu le festival comme un immense tableau, une oeuvre globale, explique-t-il. Le spectateur peut ainsi se promener d'un univers à l'autre. Pour vivre une expérience riche, il faut donc expérimenter plusieurs propositions. »




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer