La Caisse investit dans la traçabilité

La Caisse de dépôt et placement du Québec... (Photo Alain Roberge, Archives La Presse)

Agrandir

La Caisse de dépôt et placement du Québec est devenue hier 'actionnaire majoritaire de l'un des chefs de file mondiaux de l'identification et de la traçabilité des animaux et des textiles, Datamars.

Photo Alain Roberge, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

La Caisse de dépôt est devenue l'actionnaire majoritaire de l'un des chefs de file mondiaux de l'identification et la traçabilité des animaux et des textiles. Faits saillants de sa plus récente transaction, annoncée hier matin.

QUI ?

Située à Bedano, en Suisse, près de la frontière italienne, l'entreprise Datamars fabrique des puces électroniques RFID (radio frequency identification). Présente dans 60 pays, la société identifie plus de 100 millions d'animaux par an et emploie 800 personnes partout dans le monde. Elle déclare des revenus annuels de 100 millions US, selon le site web de son partenaire financier Columna Capital.

Celui-ci est entré dans l'actionnariat en 2011, puis est devenu actionnaire unique en 2014. En septembre dernier, le fonds suisse mettait sur le marché son bloc d'actions estimé à 306 millions US. La Caisse devient l'actionnaire majoritaire de Datamars, Columna conservant une participation minoritaire, tout comme le management. Les détails financiers de la transaction n'ont pas été dévoilés.

HISTORIQUE

Fondée en 1988, avec quatre employés, par Parvis Hassan-Zade, ex-DG de l'horloger Jaeger-LeCoultre, Datamars vient de la contraction des noms de ses deux partenaires originaux : l'italienne Datalogic et la suisse Audemars, un horloger. Elle a ouvert une usine de production de puces en Thaïlande en 1998. Elle est entrée dans le marché de l'identification de bétail en 2009 avec l'acquisition de l'européenne Rumitag. En 2012, elle a fait l'acquisition du leader américain du domaine, Temple Tag. Le Dr Klaus Ackerstaff dirige Datamars depuis le 1er janvier 2007.

SEGMENTS DE MARCHÉ

Datamars est active dans trois segments de marché : le bétail, les animaux de compagnie et le textile (vêtements professionnels, linge pour hôpitaux et hôtels, etc.). La stratégie de l'entreprise repose sur l'innovation ainsi que l'acquisition et l'intégration d'entreprises. « Nous avons comme stratégie d'acheter des entreprises leaders en identification animale dans chaque pays ciblé », a expliqué le directeur général Klaus Ackerstaff au Bien public de Dijon, en janvier dernier, après l'acquisition de la société beaunoise Vethica par Datamars.

MOTIVATIONS DE LA CAISSE

« La direction de Datamars a su développer l'entreprise pour en faire un chef de file mondial de l'identification des animaux. La traçabilité, dont l'identification est un élément central, est devenue indispensable pour le secteur agroalimentaire, étant donné les préoccupations mondiales croissantes en matière de salubrité des aliments », a dit dans un communiqué Stéphane Etroy, co-chef des investissements directs, Placements privés à la Caisse, qui travaille à Londres.

PERSPECTIVES

La traçabilité est devenue au fil des ans une question essentielle en matière d'élevage.

Par ailleurs, l'Europe compte 100 millions de chiens et chats, les États-Unis, 125 millions et le Québec, 2,5 millions. L'identification obligatoire des animaux de compagnie au moyen de puces sous-cutanées ou par tatouage est une réalité dans plusieurs pays européens, comme la France et la Belgique.

Le marché mondial pour la technologie RFID devrait atteindre 38 milliards US en 2021, selon une étude de marché réalisée par BCC Research.

Sources : Le Temps, Les Échos, Le Bien public, BCC Research




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer