Économie et innovation: Monique Leroux présidera un comité consultatif

L'ex-présidente du Mouvement Desjardins, Monique Leroux (au centre),... (Photo Jacques Boissinot, PC)

Agrandir

L'ex-présidente du Mouvement Desjardins, Monique Leroux (au centre), avec le premier ministre Philippe Couillard et la ministre de l'Économie, Dominique Anglade.

Photo Jacques Boissinot, PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Jocelyne Richer
La Presse Canadienne
Québec

L'ex-présidente du Mouvement Desjardins Monique Leroux présidera un comité consultatif sur l'économie et l'innovation, créé mercredi par le gouvernement du Québec.

Le comité sera formé de 27 hommes et femmes, la plupart issus du monde des affaires, dont le mandat, d'une durée de deux ans, sera de conseiller le gouvernement Couillard sur les moyens à prendre pour accroître la croissance économique.

Le groupe sera sous la supervision de la ministre de l'Économie, Dominique Anglade. L'annonce a été faite de façon très solennelle, en présence du premier ministre Philippe Couillard et de deux autres ministres, Carlos Leitao, aux Finances, et Lise Thériault, aux Petites et moyennes entreprises.

Monique Leroux préside le conseil d'administration d'Investissement Québec et elle préside aussi l'Alliance coopérative internationale.

Pour mener à bien sa tâche, elle sera entourée, notamment, du président du conseil d'Alimentation Couche-Tard, Alain Bouchard, de la présidente de Gaz Métro, Sophie Brochu, du président du Mouvement Desjardins, Guy Cormier, du président d'Investissement Québec, Pierre Gabriel Côté, du président du Groupe Canam, Marc Dutil, et du président d'Hydro-Québec, Éric Martel.

Le groupe prévoit se réunir à compter du 4 novembre.

Grâce à ce comité, le premier ministre Couillard a dit vouloir créer une approche de développement économique plus cohérente, en s'attaquant «aux fameux silos», les gens qui travaillent «en parallèle, avec, oui, les mêmes objectifs, mais souvent des actions qui ne sont pas nécessairement complémentaires», a-t-il dit, en conférence de presse.

Le comité prévoit se rencontrer fréquemment, a dit sa présidente Monique Leroux.

Plusieurs sujets seront à l'ordre du jour. «Nous allons travailler sur des thèmes qui vont être l'innovation, l'entrepreneuriat, l'internationalisation des entreprises. Ce sont des grandes questions, les changements apportés par l'évolution des technologies, on va aussi réfléchir à ces questions-là», a énuméré Mme Leroux.

Par la suite, le comité présentera une série de propositions d'actions au gouvernement.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer