Un ex-cadre de BCE poursuivi pour délit d'initié

L'Autorité des marchés financiers a fait savoir lundi qu'elle intentait une... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse

L'Autorité des marchés financiers a fait savoir lundi qu'elle intentait une poursuite pénale pour délit d'initié contre un ancien directeur des services à la haute direction de BCE.

Trois chefs d'accusation à l'égard de Mathieu Tremblay ont été déposés: un chef pour avoir réalisé une ou plusieurs opérations sur des titres alors qu'il disposait d'une information privilégiée liée à ces titres, et deux chefs pour avoir exploité de l'information privilégiée alors qu'il lui était interdit de réaliser une opération sur options.

S'il est reconnu coupable sur l'ensemble de ces chefs, il s'expose à des amendes minimales de 1,1 million de dollars. Les transactions effectuées auraient permis à l'intimé de réaliser un bénéfice de plus de 500 000 $.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer