PME: baisse du taux d'imposition exigé

À quatre jours de la présentation du budget du Québec, plusieurs associations... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

À quatre jours de la présentation du budget du Québec, plusieurs associations se regroupent pour demander au gouvernement de reculer sur sa décision de hausser le taux d'imposition des petites entreprises de trois employés et moins et, d'autre part, d'abaisser le taux de toutes les PME.

L'Association de la construction du Québec, les Conseils canadien et québécois du commerce de détail, et la Fédération canadienne de l'entreprise indépendante, notamment, unissent leurs voix pour faire pression sur Québec.

Ainsi, le regroupement exige en premier lieu que les petites entreprises de trois employés ou moins ne soient pas soumises à une augmentation du taux d'imposition, qui passerait de 8 à 11,8 %. Les associations estiment qu'une telle hausse risque d'avoir des impacts importants et des conséquences majeures sur plusieurs d'entre elles. Il s'agit souvent d'entreprises lancées par des jeunes dans les secteurs de la construction et des services.

Le regroupement souhaite par ailleurs une baisse du taux d'imposition de toutes les PME de 8 à 4 %. Il rappelle que les PME québécoises sont imposées à plus du double de la moyenne dans le reste du Canada qui est de 3 %.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer