Québec relance la consultation pour sa politique énergétique

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles,... (PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand.

PHOTO ALAIN ROBERGE, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Pierre Saint-Arnaud
La Presse Canadienne

Québec relance le processus de consultation et d'information en vue de préparer la nouvelle politique énergétique qui doit être présentée en décembre 2015.

Malgré le dépôt, en février dernier du rapport de la Commission sur les enjeux énergétiques, le ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles, Pierre Arcand, estime qu'il est nécessaire de prolonger la discussion afin, selon son expression, de dégager des consensus.

Le ministre a présenté, vendredi à Montréal devant le Conseil patronal de l'environnement du Québec, une démarche qui prévoit la diffusion d'ici avril 2015 de quatre documents de réflexion, la mise en place de trois tables d'experts devant se pencher sur différents thèmes et des consultations destinées aux communautés autochtones et au grand public.

Les quatre documents de réflexion toucheront, respectivement, le cadre de réflexion, l'efficacité et l'innovation énergétiques, les énergies renouvelables et les hydrocarbures fossiles.

Le ministre Arcand a expliqué, par exemple, que même si le Québec doit réduire sa dépendance au pétrole, il doit se pencher sur la provenance du pétrole qu'il continuera à consommer et décider comment traiter les dossiers comme le projet Énergie Est ou l'exploitation pétrolière sur son propre territoire.

Il a également précisé que le gouvernement est prêt à revoir le modèle d'affaires de l'énergie éolienne, actuellement exploitée par le secteur privé et dont Hydro-Québec a l'obligation d'acheter la production malgré son coût beaucoup plus élevé, et ce, même si la société d'État a des surplus d'énergie.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer