Situation financière: le quart des Québécois optimistes

Les ménages de moins de 45 ans et... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

Les ménages de moins de 45 ans et ceux à la scolarité plus élevée sont plus nombreux à dire que leur situation financière va s'améliorer.

(Montréal) Le quart des Québécois pensent que leur situation financière va s'améliorer en 2013, selon un sondage mené par le Groupe Altus pour le compte du Conseil québécois du commerce de détail (CQCD) qui nous apprend aussi que 11% des Québécois croient que la situation financière de leur ménage va se détériorer.

«Bon an, mal an, le coût de la vie a beaucoup d'impact sur le consommateur, dit Gaston Lafleur, président-directeur général du CQCD. Et il n'a pas beaucoup de contrôle sur celui-ci. Par ailleurs, les ménages de moins de 45 ans et ceux à la scolarité plus élevée sont plus nombreux à dire que leur situation financière va s'améliorer.»

Cela dit, 59% des répondants estiment que la situation financière de leur ménage va demeurer la même. Et 19% disent qu'ils comptent effectuer un achat important (voiture, meubles, appareils électroniques) au cours des six prochains mois.

Parallèlement, 42% des répondants estiment que la province sera en récession et 37% croient qu'elle connaîtra une croissance.

Le sondage a été réalisé pendant la campagne électorale provinciale et un peu après. Hier, en conférence de presse, la CQCD notait que l'optimisme des répondants avec des revenus de plus de 100 000$ avait baissé de façon notable après les élections du 4 septembre.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer