Immobilier: c'est plus dynamique en banlieue!

La Presse Canadienne
Montréal

La Chambre immobilière du Grand Montréal a indiqué vendredi que 3496 transactions ont été conclues dans la région métropolitaine de Montréal en juin, ce qui représente une hausse de 1% sur un an.

C'est toutefois la banlieue, avec Laval en tête, qui enregistre les hausses les plus notables depuis trois mois.

Avec 419 transactions en juin, Laval enregistre une augmentation de 12% de ses transactions par rapport à juin de l'an dernier, ainsi que la plus forte croissance du prix médian des maisons unifamiliales.

>>> Réagissez sur le Blogue immobilier de Maxime Bergeron

L'unifamiliale est la seule catégorie à avoir affiché une hausse du nombre des transactions, soit 5% en juin dans la RMR par rapport à juin 2011, alors qu'on dénote une baisse de 5% du côté des copropriétés et des plex.

Dans les cinq grands secteurs de la RMR de Montréal, la Rive-Sud de Montréal est l'autre secteur, après Laval, à avoir affiché une hausse des ventes, soit un gain de 7% en juin, par rapport à juin 2011, et ce, pour un septième mois consécutif.

Par ailleurs, l'activité est demeurée stable du côté de la Rive-Nord, tandis que les secteurs de l'île de Montréal et Vaudreuil-Soulanges affichent tous deux un recul des ventes, de 4% et 6% respectivement.

Au chapitre des prix médians, on observe la même hausse de 2%, en juin, pour l'île de Montréal (379 000 $), la Rive-Sud (269 250 $) et Vaudreuil-Soulanges (268 151 $).

La Rive-Nord, quant à elle, a connu une hausse de 1% (235 000 $) par rapport à juin 2011.

C'est Laval, cette fois encore, qui atteint la première place avec une croissance de 3% du prix médian de l'unifamiliale (289 000 $).

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer