KPMG met la main sur SECOR

Un des fondateurs de Secor, Marcel Côté....

Agrandir

Un des fondateurs de Secor, Marcel Côté.

(Montréal) Longtemps convoitée, maintes fois courtisée, SECOR, la firme de conseil en stratégie et management indépendante la plus importante au Canada, a accepté une offre d'achat du groupe KPMG.

Les 150 professionnels de la boutique-conseil de niche se joindront prochainement aux 5000 employés canadiens de KPMG et à ses 145 000 professionnels établis dans 150 pays.

Fondée en 1975 par Marcel Côté, Roger Miller et Yvon Allaire - trois universitaires spécialistes de la gestion -, SECOR est rapidement devenue une firme réputée pour ses conseils en stratégie d'entreprise et elle a été abondamment consultée par de nombreuses entreprises et organisations publiques québécoises.

La firme de Marcel Côté est toujours demeurée indépendante avec un nombre restreint d'associés pour garder son opération à l'échelle humaine et elle a même construit son branding autour de cette particularité.

Avec des bureaux à Montréal, Québec, Toronto, Vancouver, Paris et New York, SECOR ne comptait que 150 employés et 18 associés qui ont tous accepté l'offre que l'on présuppose généreuse de KPMG.

«Oui c'est vrai, on a été souvent sollicité, mais l'offre de convention d'actionnaires que nous a proposée KPMG cadrait tout à fait avec notre cheminement et celui des entreprises que l'on conseille», a expliqué à La Presse Affaires Madeleine Chenette, présidente du conseil de SECOR.

«On se joint à une organisation internationale et on pourra ainsi mieux desservir nos clients québécois et canadiens partout dans le monde», a-t-elle renchéri.

Mme Chenette ne pense pas que l'identité de SECOR comme firme de niche va se diluer en intégrant un groupe aussi important et structuré que peut l'être KPMG.

«Ils nous veulent parce que l'équipe de SECOR va devenir le coeur des activités de conseil en stratégie et management pour l'ensemble des activités de KPMG au Canada. On aura accès à 33 bureaux et à une nouvelle clientèle et on va pouvoir mieux servir nos propres clients», insiste Mme Chenette.

SECOR compte 100 employés à son bureau de Montréal. Les 50 autres professionnels du groupe sont répartis dans les bureaux canadiens et étrangers du groupe.

Pierre Leclerc, directeur marketing de KPMG, a lui aussi fait valoir que cette transaction sera profitable aux deux groupes.

«Nos clients retireront de grands avantages d'une mise en commun de l'expérience et des talents de SECOR et des services-conseils de KPMG. Nous veillons d'ailleurs à ce que la transition soit fluide autant pour SECOR que pour nos équipes combinées,» a-t-il laissé savoir à La Presse Affaires.

La transaction, qui est au stade la vérification diligente, devrait être conclue à la mi-juillet, estime la présidente du conseil de SECOR.

Les conditions de l'offre d'achat n'ont pas été dévoilées et il est aussi trop tôt pour savoir si les professionnels de SECOR à Montréal vont rejoindre leurs nouveaux collègues dans les bureaux de KPMG.

Les 18 associés de SECOR vont se joindre aux 675 associés de chez KPMG. Les associés fondateurs Marcel Côté et Roger Miller vont ainsi devenir associés de chez KPMG tout comme André Caillé, ex-président d'Hydro-Québec, et Philippe Couillard, ex-ministre libéral de la Santé, tous deux de nouveaux associés de SECOR.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer